Taxe professionnelle (taxe pro), elle disparaît en 2010 !

Yves GUITTAT

Nicolas Sarkozy a annoncé, pas plus tard que cette fin de semaine, le jeudi 5 février 2009, que la taxe professionnelle (la fameuse taxe pro) serait supprimée en 2010 afin d’éviter des délocalisations d’entreprises. Le chef de l’État a chiffré le coût de cette mesure à environ huit milliards d’euros. « Cette taxe ne pouvait pas être supprimée pour le seul secteur de l’automobile et se devait de l’être pour l’ensemble des industries » a-t-il précisé.
La suppression de cette taxe professionnelle, prélevée au bénéfice des collectivités locales et désormais qualifiée de pénalisante pour l’économie française, s’appliquera donc à l’ensemble des acteurs économiques et devrait être compensée par un autre type d’impôt, dont on ne sait encore rien. Le chef de l’État s’apprête, pour cela, à « engager des discussions avec des associations d’élus locaux » tout en ouvrant la piste d’une taxe carbone.

Nous vous recommandons

L'œil de l'expert : « Quelle stratégie d’acquisition privilégier pour les années 2022 et 2023 ? »

L'œil de l'expert : « Quelle stratégie d’acquisition privilégier pour les années 2022 et 2023 ? »

Nous vivons une période où le marché de l’automobile d’entreprise connait une révolution : la demande étant maintenant supérieure à l’offre, les ventes flottes n’intéressent plus les constructeurs.Pour s’attacher leur...

Trophées A&E 2022 : découvrez les lauréats de la 27e édition

Événement

Trophées A&E 2022 : découvrez les lauréats de la 27e édition

Bonus écologique : prolongation des montants et augmentation de plafond confirmées par Bercy

Bonus écologique : prolongation des montants et augmentation de plafond confirmées par Bercy

Le suivi de flotte pour des économies de carburants

Publi-redactionnel

Le suivi de flotte pour des économies de carburants

Plus d'articles