TCO : l'écart se resserre encore entre véhicules électriques et thermiques

Sujets relatifs :

, ,
TCO : l'écart se resserre encore entre véhicules électriques et thermiques

TCO : l'écart se resserre encore entre véhicules électriques et thermiques

Le nouvel indice Car Cost publié par LeasePlan tire la même conclusion que l’an dernier : le coût total de détention d’un véhicule électrique, en particulier de taille moyenne, est de plus en plus compétitif. D’année en année, l’écart avec les véhicules essence ou diesel tend à se réduire.

L’étude Car Cost Index de LeasePlan analyse annuellement le coût de détention d’une voiture en tenant compte du carburant, de l’amortissement, des taxes, de l’assurance et de l’entretien. Et, pour la troisième année consécutive, le loueur fait deux principaux constats :

 

PNG - 32.1 ko

 

  • les véhicules électriques de taille moyenne (segment D) sont compétitifs à tous égards par rapport aux véhicules thermiques. En France, le TCO moyen est de 840 euros par mois, contre 895 euros pour une voiture diesel et 944 euros pour une voiture essence* ;
  • les véhicules électriques des segments B et C sont toujours moins compétitifs que leurs équivalents thermiques, mais l’écart se resserre franchement. En France, leur coût de détention moyen est de 639 euros par mois, contre 618 euros pour une voiture diesel et 583 euros pour une voiture essence*.

Globalement, par rapport aux véhicules thermiques, les véhicules électriques ont des coûts plus faibles sur toute la période de détention grâce aux frais de fonctionnement plus bas. L’écart se creuse dès lors que l’on conduit davantage et plus longtemps un véhicule électrique. Les principaux facteurs qui contribuent à cette tendance sont le coût plus élevé du diesel et de l’essence, les taxes d’immatriculation et routières importantes, ainsi que le nombre croissant d’aides et avantages fiscaux disponibles pour les véhicules électriques. Le seul segment qui reste encore entièrement favorable aux thermiques est celui des modèles haut de gamme.

 

 

« La bonne nouvelle, c’est que les coûts des véhicules électriques sont en train de baisser et que nous assistons au développement d’un solide marché de l’occasion spécifique aux véhicules électriques de qualité. La mauvaise nouvelle, c’est que les Gouvernements n’arrivent pas à fournir les infrastructures de recharge nécessaires pour satisfaire la demande du marché. Les décideurs politiques nationaux et locaux doivent passer la vitesse supérieure dès à présent et investir dans des infrastructures de recharge universelles, abordables et durables afin de permettre à tout le monde de réaliser la transition de la voiture électrique » commente Tex Gunning, CEO de LeasePlan.

Pour soutenir son implication, le loueur, conjointement avec PowerD son partenaire pour la recharge intelligente, a récemment lancé « ChargeUpNow ». Le but : pousser les décideurs locaux et nationaux à mettre en œuvre une politique dédiée en faveur d’infrastructures de recharge universelles, abordables et durables.

*sur la base d’un contrat 48 mois/120 000 km.

Nous vous recommandons

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

En bref

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

Marque de BMW Group, le constructeur britannique Mini a réalisé une bonne année 2021 avec des ventes de véhicules électriques légèrement supérieures à celles de véhicules thermiques.Mini a réalisé un très bel exercice 2021. L'an...

Location longue durée (LLD) : un bilan 2021 positif et des ambitions pour 2022

Location longue durée (LLD) : un bilan 2021 positif et des ambitions pour 2022

56% des Français prêt à payer plus pour une voiture neuve moins polluante

Etude

56% des Français prêt à payer plus pour une voiture neuve moins polluante

Top 10 des véhicules électriques les plus vendus aux flottes par segments

Top 10 des véhicules électriques les plus vendus aux flottes par segments

Plus d'articles