Télématique : Kuantic annonce de nouveaux services pour faire la différence

Télématique : Kuantic annonce de nouveaux services pour faire la différence

© Kuantic

Alors que les constructeurs automobiles développent leur propre technologie de boîtiers destinés à la télématique et la privilégient désormais en première monte, l'entreprise, détenue en partie par Valeo, anticipe un basculement de son chiffre d'affaires vers les services connectés. Elle teste actuellement une nouvelle fonctionnalité : le paiement automatique du stationnement en voirie permettant aux flottes de générer jusqu'à 20 % d'économies sur ce poste de dépense.

À fin 2021, Kuantic compte un parc de 300 000 véhicules connectés dont près de 240 000 sur le territoire français. Des chiffres stables depuis 2020 puisque le spécialiste de la télématique, présent dans sept pays européen et détenu à 33 % par l'équipementier Valeo, a connu l'an dernier une année de transition. "Il y a eu de nouvelles opportunités commerciales mais en même temps des projets stoppés par le contexte de crise sanitaire, nous a confié Stéphane Boutonnet, directeur commercial. Nous avons profité de cette période pour repositionner nos équipes commerciales et nos offres. Ça a également été l'occasion de développer de nouveaux services actuellement en test." Car Kuantic anticipe déjà un basculement de son chiffre d'affaires alors que la concurrence des constructeurs s'accentue sur l'équipement des véhicules en boîtiers. "Aujourd'hui, notre CA est de 12,5 millions d'euros, répartis à deux tiers sur la vente des boîtiers et un tiers sur les services. Cette tendance va s'inverser progressivement au fur et à mesure du renouvellement des véhicules, puisque les marques équipent désormais leurs modèles de leur technologie propre, ouvrant ainsi l'accès à la donnée à tous", analyse Stéphane Boutonnet.

De nouveaux services en 2022...

La crise des semi-conducteurs laisse toutefois un temps de répit supplémentaire à Kuantic, toujours capable de fournir des boîtiers en ces temps de pénurie de composants électroniques. La transition énergétique est également une aubaine pour l'entreprise, qui rencontre "beaucoup de clients cherchant à mieux connaître l'usage de leur parc afin de définir l'éligibilité à l'électrique des véhicules". Le directeur commercial en est sûr : "2022 sera une grande année de développement pour Kuantic. Nous allons lancer une offre spécifique pour les poids lourds et les engins. Des tests sont en cours et deux partenariats seront annoncés prochainement. Parmi les nouveaux services, nous travaillons également à l'automatisation du paiement en voirie permettant aux flottes des économies de l'ordre de 20 %."

... pour plus d'économies

Concrètement, les conducteurs de véhicules équipés d'un boîtier Kuantic n'auront prochainement plus à se préoccuper de leur ticket (même digitalisé) de parcmètre. Exit les FPS ? C'est aussi la promesse de l'entreprise qui teste en ce moment cette technologie. Grâce à la géolocalisation et à notre interfaçage avec les plateformes PayByPhone ou FlowBird, quand le conducteur se gare en voirie il reçoit automatique un SMS et un lien lui permettant d'activer le paiement automatique du stationnement. "En fonction des villes (400 couvertes à date, NDLR) et du tarif en vigueur, nous avons calculé un optimum. Par exemple, si le véhicule reste stationner six heures, notre système renouvellera un paiement de trois fois deux heures si ce dernier est plus rentable que le tarif des six heures consécutives", détaille Stéphane Boutonnet. À terme, il sera même possible de désactiver la validation demandée au conducteur pour que l'automatisation du paiement soit totale.

L'entreprise estime à 20 % les économies réalisées sur le stationnement grâce à ce service, prochainement commercialisé. "Pour nous, c’est le 'next-up' de la télématique et il sera possible de fonctionner sur le même principe dans les stations-service, envisage déjà le directeur commercial pour 2023. Ce sont ces éléments qui nous permettrons de faire la différence à terme", conclut-il. Kuantic envisage ainsi une croissance de 17 % en volume et de 30 % de son chiffre d'affaires en 2022.

Nous vous recommandons

Après un bon cru 2021, GAC Technology déjà tourné vers 2022

Après un bon cru 2021, GAC Technology déjà tourné vers 2022

A l’issue d’un bon exercice 2021, avec un chiffre d’affaires en progression de 24%, GAC Technology se projette sur 2022 avec de nouveaux objectifs de croissance, notamment à l’international pour GAC Car Fleet.L’éditeur GAC...

La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

Scooters électriques : Super Soco lance une offre de LLD pour les entreprises et collectivités

Scooters électriques : Super Soco lance une offre de LLD pour les entreprises et collectivités

« Attendons-nous à payer les véhicules plus chers en 2022 »

« Attendons-nous à payer les véhicules plus chers en 2022 »

Plus d'articles