Tenneco rappelle sa position dans le top des équipementiers mondiaux

Fabio CROCCO
Tenneco rappelle sa position dans le top des équipementiers mondiaux

En passe d’être repris par un fonds d'investissent, Tenneco a refait un point sur son portefeuille de produits qui cumule une trentaine de marques dont certaines de notoriété mondiale.

On se souvient, en 2018, Tenneco rachetait Federal-Mogul puis en 2019 Öhlins pour former l’un des plus importants équipementiers sur le plan mondial. En 2021, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 18 milliards de dollars, dont 31 % avec la rechange (indépendante et constructeurs). Tenneco se classe ainsi dans le top 10 des équipementiers selon le classement Usine Nouvelle/Roland Berger.

En février dernier, le groupe a signé un accord pour son acquisition, pour un montant de 7 milliards d’euros, par le fonds d’investissement Apollo. L’opération devrait être finalisée au second semestre 2022. Si ce rachat ne change en rien sur le plan opérationnel, il doit permettre à l’équipementier de poursuivre ses investissements pour continuer à répondre aux demandes d’une industrie automobile en pleine mutation.

Si l’équipementier est plutôt de nature discrète, il a tenu dernièrement à rappeler ses positions sur le marché de l’après-vente automobile avec à son portefeuille une trentaine de marques sous sept familles de produits. De quoi répondre à une bonne partie des besoins d’un atelier.

Parmi ces marques, celles les plus connues en Europe et en France comme les amortisseurs Monroe (n°1 mondial), les pièces de direction et de suspension Moog (n°3 en Europe), les échappements Walker (n°1 mondial), les plaquettes de frein Ferodo et Jurid (3e en Europe) et les bougies Champion (3e en Europe). Sous la marque Champion sont de même commercialisés des filtres, du freinage, de l’éclairage et des balais d’essuie-glaces. Tenneco c’est aussi d’autres marques de pièces pour moteur comme Goetze, Glyco, Payen et Beru. Avec à son catalogue des pièces liées au châssis, Tenneco estime que l’électrification n’est pas une menace pour ses activités. Du reste, 63 % de ses ventes ne sont pas directement liées au moteur à combustion.

Pour ce qui est de la marque Monroe, 75 % de la production est réalisée en Europe avec une qualité qui permet au fabricant de garantir désormais l’ensemble de ses produits 5 ans. L’actualité de Feredo est marquée par la commercialisation des plaquettes à la technologie Fuse+ adaptées aux véhicules électrifiés plus lourd.

Pour ce qui est de Moog, certains composants profitent de la technologie Hybrid Core qui réduit jusqu’à 40 % l’apparition des jeux dans la durée. Ils intègrent un palier sphérique renforcé en fibre de carbone et un goujon à tête sphérique qui a subi un traitement thermique afin de renforcer sa dureté. Cette technologie s’adresse aux composants soumis aux charges importantes comme les joints à rotule, les bras et les triangles de suspension, les barres axiales et les embouts de tirants.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles