Tenneco teste les carburants synthétiques

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

, ,
Tenneco teste les carburants synthétiques

Tenneco teste les carburants synthétiques

Pour une réduire les émissions de CO2 tout en améliorant l’efficacité énergétique des véhicules, l’équipementier américain étudie les carburants synthétiques, ou e-carburants.

Le Business Group Powertrain de Tenneco a rejoint un consortium d’équipementiers automobiles, constructeurs automobiles, producteurs de carburants, sociétés chimiques, Instituts Fraunhofer et universités afin d’examiner les possibilités techniques et la faisabilité commerciale des carburants synthétiques. L’objectif de ce projet, baptisé Namosyn et soutenu par le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche en Allemagne, est ainsi de minimiser l’empreinte carbone des moteurs à combustion interne en boostant leur efficacité.

Les carburants synthétiques sont issus des sources d’énergies renouvelables. Le méthanol, l’éthanol, le Diesel MTG Fischer Tropsch , etc., peuvent être produits avec de l’hydrogène par électrolyse et du dioxyde de carbone (CO2), provenant des gaz résiduaires industriels ou de l’air. Ensuite, le gaz de synthèse est transformé en carburants synthétiques. Afin d’obtenir le meilleur rendement possible, des ajustements en matière de contrôle et de hardware moteur sont nécessaires, en fonction du type de moteur.

Dix-neuf bancs d’essais haute performance

La méthode de Tenneco, qui vise à obtenir le meilleur rendement possible des moteurs thermiques garantit la création d’un cycle fermé du CO2. Ainsi, du puit à la roue, le véhicule n’émet ultérieurement que la quantité de CO2 initialement extraite de l’air pour produire ces carburants synthétiques. Ces e-carburants sont utilisables dans les moteurs essence, diesel et hybrides actuel et peuvent être mis à disposition dans les infrastructures de distribution de carburant.

Par ailleurs, le site de Burscheid (Allemagne) de Tenneco, bénéficie de 19 bancs d’essais haute performance entièrement automatisés. Il étudie comment utiliser des segments de piston innovants associés à des carburants synthétiques pour développer des concepts de mobilité offrant les plus faibles émissions, avec pour objectif une incidence zéro émission. Parallèlement, un large éventail de configurations de matériaux différents est testé afin de déterminer la synthèse et la composition optimales sur l’ensemble de la chaîne de traitement. Ensuite, ces unités d’essais sont installées dans des véhicules d’essai et examinées à des fins de comportement de conduite et d’émissions.

Enfin, le site évalue également la compatibilité des e-carburants avec l’infrastructure existante pour les carburants ou les camions citernes, et développe des solutions adaptées.

Nous vous recommandons

Value+ : les pièces de qualité équivalente à l’origine de Renault

Value+ : les pièces de qualité équivalente à l’origine de Renault

Le groupe Renault ajoute à son offre de pièces la famille Value+ afin de répondre au besoin du parc âgé de ses modèles Renault et Dacia. La gamme se place entre l’origine et Motrio.Le récent accord de partenariat entre le réseau de...

Dayco met à son catalogue des pompes à eau électriques

Dayco met à son catalogue des pompes à eau électriques

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

A+Glass lance une campagne de communication

A+Glass lance une campagne de communication

Plus d'articles