Tesla fait sauter la banque !

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tesla fait sauter la banque !

Entre la hausse des prix catalogue et la sortie du périmètre du super bonus, la Tesla Model 3 a pris 10 000 euros en quelques jours.

© James Lipman / Tesla

À l’image des tweets d’Elon Musk, la politique tarifaire du constructeur automobile Tesla est parfois déconcertante. La Tesla Model 3 vient d’être l’objet de deux importantes augmentations de prix successives qui la privent du super bonus des véhicules électriques.

Dans un premier temps, Tesla a annoncé une hausse du prix de la Tesla Model 3 de 43 800 à 46 990 euros puis, une deuxième augmentation de 3 000 euros est intervenue, portant le ticket d’entrée du modèle à 49 990 euros. Cette opération de pricing met de surcroît la Tesla Model 3 en dehors du périmètre d’éligibilité au super bonus écologique de 6 000 euros.

Plus de bonus pour les voitures électriques Tesla

Toute la gamme Tesla Model est concernée puisque la version Grande Autonomie s’affiche désormais à partir de 58 990 euros et la version Performance à partir de 63 990 euros (cette dernière quitte donc le périmètre du bonus de 2 000 euros). Il en va de même pour la Tesla Model Y, qui subit une augmentation de 3 000 euros (dans sa version Grande Autonomie) et passe à 62 990 euros (hors bonus à nouveau).

Tesla prend le pari de répercuter les crises du secteur au client final

Pour expliquer ce choix, on peut avancer que comme tous les constructeurs, Tesla est handicapée par la pénurie de composants électroniques et alors que la production débute dans son usine en Allemagne, la marque doit compenser les à-coups de la giga factory de Shanghai, en Chine, aussi ralentie par le rebond de la crise sanitaire. Les délais de livraison des modèles de Tesla sont par conséquent de plus en plus longs, même si cela varie selon les modèles, les versions et les configurations. Enfin, Tesla est naturellement pénalisée par la hausse du coût des matières premières et des prestations logistiques. La marque mise en fait sur sa forte attractivité et ses volumes encore réduits pour ne pas être sanctionnée par le client final, gardant en tête que la concurrence n’est pas nécessairement mieux lotie, notamment sous l’angle des délais de livraison.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles