Test : Battery Puller, un tire-clou taillé pour le smart repair

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Test : Battery Puller, un tire-clou taillé pour le smart repair

Le carrossier Stéphane Prosper a testé pour Décision Atelier le Battery Puller de Telwin.

Puissant, léger, pratique, autonome, le tire-clou sans fil Battery Puller, breveté Telwin, est l’outil idéal des peintres pour redresser en toute simplicité, sans contrainte et rapidement, un élément de carrosserie.

Approuvé-Recommandé

Le spécialiste italien des postes à souder, Telwin, a mis sur le marché un inédit tire-clou : le Battery Puller. Cet outil de débosselage à main fonctionne sur batterie, ce qui lui confère la possibilité d’effectuer environ 350 points de soudures avec une forte intensité constante de 2 800 ampères. L’autonomie est largement suffisante pour un équipement à usage plutôt ponctuel. Relativement léger, le Battery Puller, 2,3 kg sur la balance, est très maniable. Cet outil sans fil offre une bonne prise en main et une grande liberté de mouvement pour opérer dans toutes les positions, sans les contraintes d’une alimentation électrique.

Côté utilisation, on ne peut pas faire plus simple. Sur sa partie supérieure se trouve un bouton permettant la mise en route du tire-clou mais aussi le réglage du temps de soudure sur cinq niveaux visualisables par LED. C’est ce temps qui détermine la force de la soudure sur l’élément à redresser. Un autre indicateur montre le niveau de batterie restant. Précisons que le temps de recharge est donné pour 4 heures. Le Battery Puller a été imaginé pour répondre aux exigences du spot repair. Pour Stéphane Prosper, carrossier qui a testé l’équipement pour Décision Atelier, le produit se positionne comme un complément « indispensable » aux postes de débosselage traditionnels certes bien plus puissants et polyvalents, mais bien long à mettre en œuvre.

Le tire-clou des peintres

Loin d’être un équipement au rabais, ce tire-clou musclé et efficace se destine ainsi aux petits travaux de tôlerie devant être réalisés rapidement. Il cadre parfaitement avec la réparation rapide quand il s’agit de débosseler aisément un impact sur un élément de carrosserie. Sa rapidité d’exécution est sans équivalent. Il suffit de sortir l’outil de sa valise, l’allumer et de pointer. Inutile d’aller déplacer, brancher, régler, mettre en œuvre et monopoliser le gros tire-clou de l’atelier. Le gain de temps est significatif. Le Battery Puller devient ainsi plutôt le compagnon du préparateur-peintre que celui du tôlier. « C’est un outil idéal pour les peintres pour redresser rapidement et simplement la moindre bosse. Je ne pensais pas que cela marchait si bien », soutient notre carrossier. Inutile d’espérer redresser un bas de caisse avec le Battery Puller, ce n’est pas sa vocation et il n’est pas dimensionné pour ce type de travaux.

L’outil offre un autre avantage, celui de ne pas avoir à décaper la partie où se branche l’anode (masse) du tire-clou mais uniquement la zone à redresser. Ici, l’anode et la cathode sont espacées de moins de 3 cm. Décaper une petite surface de 5 cm suffit pour assurer le contact entre les deux bornes et générer la soudure. « Le gros avantage de l’outil est de n’avoir qu’un point à décaper », souligne le carrossier. Précisions que l’outil se destine uniquement pour des travaux sur des tôles en acier. Il ne fonctionne pas pour l’aluminium. Commercialisé avec une valise de rangement et deux pointes supplémentaires, la mallette comprend le logement pour une batterie additionnelle vendue séparément à moins de 200 euros.

Un produit coûteux ?

Le prix de vente affiché du Batterie Puller est de 1 175 euros. Un tarif un peu élevé pour notre professionnel, proche de celui d’un poste classique. « Il faudrait que le fabricant fasse un effort sur le prix. 700 euros serait juste », estime Stéphane Prosper. Ce à quoi Francesco Andriano, responsable commercial chez Telwin répond: « Le Battery Puller est l’outil indispensable pour augmenter l’efficacité des travaux avec un gain de temps et d’argent significatif. Il est vite amorti sur la durée. »

Nous vous recommandons

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

La plateforme comparative et de réservation du contrôle technique, Simplauto.com, publie son nouveau baromètre annuel de 2022 des prix de l’examen légal obligatoire en France. Une analyse concrète de ce marché menée sur plus de 5...

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

L'Avere-France change de délégué général

Nomination

L'Avere-France change de délégué général

LKQ Van Heck Interpieces France s'implante à Nantes

LKQ Van Heck Interpieces France s'implante à Nantes

Plus d'articles