The Adecco Group retient Worklife pour déployer le forfait mobilités durables auprès de ses salariés

The Adecco Group retient Worklife pour déployer le forfait mobilités durables auprès de ses salariés

© Stevepb - Pixabay - CC

À compter du 1er septembre, les collaborateurs d'Adecco Group auront accès au forfait mobilités durables. La somme de 500 euros leur sera versée sur une carte de paiement fournie par la fintech Worklife. 

Le forfait mobilités durables continue à séduire employeurs comme employés. Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, The Adecco Group annonce que ses salariés pourront bénéficier, à compter du 1er septembre, du forfait mobilités durables. Un mécanisme issu de la loi d'orientation des mobilités visant à prendre en charge une partie du coût supporté par les actifs pour leurs trajets domicile-travail. « Ce dispositif permet [également] d’accompagner la transformation des habitudes de déplacement des collaborateurs et de leur permettre d’utiliser des modes de transports doux, et ainsi contribuer à la réduction des émissions de CO2 de The Adecco Group », ajoute l'entreprise dans un communiqué.

Chez Adecco Group, les publics concernés bénéficieront du versement d'un forfait annuel de 500 euros utilisable auprès d'une multitude d'acteurs du secteur des mobilités (location ou achat de vélo, achat de titres de transport à l'unité, covoiturage, ...). Cette somme – cumulable avec le remboursement de 50 % d'un abonnement de transport en commun – sera versée sur un titre de paiement physique, l'entreprise ayant retenu la carte de paiement de la fintech Worklife.

Une politique de déplacements revue 

D'une manière plus globale, The Adrecco Group, engagé dans une politique de réduction de ses émissions en vue d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2030 a revu l'ensemble de la politique de déplacement de ses salariés. Ces derniers ont récemment bénéficié de nouveaux accords de télétravail tandis que les déplacements en avion ont été interdits s'il existe une alternative ferroviaire de moins de quatre heures.

La flotte de l'entreprise a également été retravaillée. En parallèle du renouvellement de 17 % des véhicules en 2021, l'entreprise a fait entrer dans son catalogue de nombreux modèles hybrides ou 100 % électriques.

Nous vous recommandons

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Pour la première fois, une borne à très haute puissance vient d'être mise en service au sein d'une station de recharge pilote. Ce matériel, fourni par ABB eMobility peut accueillir quatre véhicules simultanément en répartissant la...

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Vidéo

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Entretien

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Plus d'articles