Toosla choisit Panayotis Staïcos comme directeur général

Toosla choisit Panayotis Staïcos comme directeur général

Toosla choisit Panayotis Staïcos comme directeur général

À mi-chemin entre service d’auto-partage premium et location courte durée, Toosla vient de nommer son nouveau directeur général. Il secondera au quotidien Éric Poncin, co-fondateur et président de l’entreprise.

Pour ses cinq ans, Toosla s’offre un nouveau directeur général... en la personne de Panayotis Staïcos, ex-directeur général délégué du loueur Ada. « Une arrivée qui marque un tournant » dans l’histoire de l’entreprise, selon celle-ci.

« Nous sommes très heureux que Panayotis ait choisi de rejoindre notre équipe. Son expérience très large sur l’ensemble des sujets se rapportant à la location de voiture va nous permettre d’accélérer très nettement le développement de Toosla. Mais c’est aussi et surtout une belle rencontre, et tout autant qu’une ambition, une vision commune sur l’évolution des services de mobilité », fait valoir Éric Poncin, président et co-fondateur de Toosla, dont les activités, situées à mi-chemin entre un service d’auto-partage et de location courte durée, reposent sur le digital. « Chez Toosla, tout se passe sur l’application : de l’inscription jusqu’à la prise en main du véhicule, [le client] fait tout de manière autonome », est-il rappelé aux curieux sur le site de l’entreprise.

« Le secteur des nouvelles mobilités évolue à grande vitesse »

JPEG - 18.1 ko
Panayotis Staïcos (© Capture LinkedIn - A&E)
L’arrivée de Panayotis Staïcos chez Toosla met un terme à 14 ans de carrière chez Ada Location, où il a fait ses armes dans le secteur commercial avant de prendre la direction de la flotte. En 2018, il a conduit pour le Groupe Rousselet le lancement et la gestion du service d’auto-partage parisien Moov’in Paris – devenu Zity – en partenariat avec Renault. Il occupait depuis 2019 le poste de directeur général délégué chez Ada et gérait, outre la flotte de véhicules, le développement commercial et digital des réseaux.

« Le secteur des nouvelles mobilités évolue à grande vitesse depuis plusieurs années et cela s’est encore accentué avec la pandémie que nous vivons. Les avantages de l’offre de véhicules en auto-partage sont évidents : plus de liberté, d’autonomie, de souplesse mais aussi une mobilité éco-responsable. Toosla ajoute une notion de plaisir, de fiabilité et de qualité de service dans l’expérience client. Nous nous sommes donc très vite rejoints avec Éric Poncin sur une cette vision/ambition », commente Panayotis Staïcos dans un communiqué. Pour mémoire, Toosla propose à la location une flotte constituée uniquement de modèles premium : BMW Série 1, X2, X3, X4 ou Série 2 Gran Coupé (en finitions M Sport) ou encore en Mercedes-Benz Classe A, GLA ou GLC Coupé (en finitions AMG Line) ainsi que des Tesla Model 3.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Plus d'articles