TotalEnergies soutient le bioGNC via le rétrofit

TotalEnergies soutient le bioGNC via le rétrofit

© TotalEnergies

Le groupe multi-énergies s’engage auprès de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour promouvoir le développement du BioGNC à travers le projet ECOl’car dont l’ambition est de convertir un autocar scolaire du transporteur Berthelet en véhicule « propre ».

Avec l’expansion des ZFE et l’urgence de réduire d’adopter une mobilité plus durable pour des raisons de santé publique – la pollution est en effet responsable de 100 000 décès prématurés en France –, les entreprises de transports de personnes doivent abandonner les motorisations thermiques. Pour éviter de remplacer l’ensemble des flottes de véhicules roulant au diesel et à l’essence, il existe une solution intermédiaire baptisée « rétrofit ». C’est d'ailleurs sur cette innovation que s’appuie le projet ECOl’car qu’encouragent financièrement le groupe TotalEnergies et l’Ademe.

Une mobilité plus écologique et économique

Pour concrétiser ce plan de conversion d’un autocar scolaire diesel du transporteur Berthelet en véhicule carburant au bioGNC, TotalEnergies a ainsi concédé « un investissement de 150 000 euros et un prêt « transition écologique et énergétique » à taux zéro de 60 000 », détaille Philippe Callejon, directeur Mobilités et Nouvelles Energies. Une mobilisation pécunière répondant logiquement à sa participation dans le CITEPH, programme d’open-innovation finançant des projets novateurs, et qui va bien au-delà d’un apport de fonds. TotalEnergies garantira en effet l’exploitation de cet autocar au bioGNC – et de ceux qui suivront – grâce à sa station privative GNV installée par dans les locaux des transports Berthelet à Genas (Rhône).

De quoi, pour TotalEnergies, renforcer sa contribution dans le développement de solutions de transition énergétique sur le territoire, qui compte déjà 25 stations GNV publiques du groupe ouvertes en France, dont une première au GNL située au Havre (76) ainsi que six stations privatives opérationnelles début 2023. Dans le même temps, TotalEnergies vient d’obtenir, auprès du CITEPH, le financement nécessaire pour le passage au bioGNV d’une première péniche de transport de marchandise. Celle-ci devrait naviguer sur la Seine en 2023 aussi. L’aventure de la mobilité au biocarburants ne semble donc faire que commencer !

Nous vous recommandons

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Pour la première fois, une borne à très haute puissance vient d'être mise en service au sein d'une station de recharge pilote. Ce matériel, fourni par ABB eMobility peut accueillir quatre véhicules simultanément en répartissant la...

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Vidéo

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Entretien

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Plus d'articles