Toyota branche son Proace City

Toyota branche son Proace City

Toyota branche son Proace City

Le plus petit des VUL Toyota – et sa déclinaison ludospace – opère à son tour sa transition énergétique en recevant un moteur électrique de 100 kW et une batterie de 50 kWh. Soit de quoi parcourir plus de 250 kilomètres entre deux charges.

Et de quatre ! Après Citroën, Peugeot et Opel, Toyota branche à son tour son petit utilitaire Proace City et sa déclinaison ludospace Proace City Verso, bâtis eux aussi sur la plateforme EMP2 de l’ex-groupe PSA. « Ces nouveaux modèles sont parfaitement adaptés aux flottes et aux petites entreprises qui ont besoin de véhicules pratiques et fiables leur permettant d’accéder sans contrainte aux zones à faibles émissions, et aussi d’améliorer leurs performances environnementales », fait valoir Toyota dans un communiqué.

Comme ses jumeaux techniques, le Toyota Proace City Electric reçoit donc un bloc électrique de 100 kW (136 ch) couplé à une batterie lithium-ion de 50 kWh. D’après le constructeur japonais, elle autorise une autonomie maximale comprise entre 260 et 280 kilomètres. « Tous les Proace City Electric sont équipés en série d’un chargeur embarqué triphasé de 11 kW : une charge complète de la batterie peut être réalisée en 5 heures. Lorsque le véhicule est connecté à un chargeur rapide de 100 kW, une charge de 80 % peut être obtenue en seulement 30 minutes », précise le constructeur.

Trois modes de conduite (Eco, Normal et Power) sont disponibles sur le véhicule. Chacun d’entre eux offre un réglage spécifique de la puissance et du couple du moteur. En Eco, la puissance délivrée est de 60 kW pour un couple de 180 Nm. En Normal, elle atteint 80 kW avec 210 Nm et en Power celle-ci est de 100 kW pour 260 Nm. Dans tous les cas, la vitesse maximale du véhicule ne peut excéder 135 km/h.

Praticité et polyvalence

Qu’il s’agisse de la version VU ou de la version VP, le Toyota Proace Electric est proposé avec deux longueurs différentes : Medium (4,4 m) et Long (4,75 m). Pour les pros, le catalogue est riche de versions tôlées à deux ou trois places et cabine approfondie cinq places. « Ces modèles électriques sont aussi pratiques que les Proace City conventionnels avec un volume de chargement identique pouvant atteindre 4,4 m3, jusqu’à 800 kg de charge utile et jusqu’à 750 kg de capacité de remorquage », rappelle Toyota.

Le Toyota Proace City Electric – dont les premières livraisons sont attendues en fin d’année – est décliné en trois finitions (Active, Dynamic et Business). « La finition d’entrée de gamme est simple et performante, axée sur les qualités pratiques avec le système Moduwork de série et la facilité d’utilisation grâce au chargeur embarqué 11 kW triphasé. La version Dynamic offre, en plus, la climatisation manuelle. La finition Business ajoute la climatisation automatique, le système de navigation Toyota Pro-Touch avec connectivité Apple CarPlay/Android Auto, les radars de stationnement avant et arrière complétés d’une caméra de recul », détaille le constructeur. Les tarifs du véhicule seront communiqués ultérieurement, au moment de l’ouverture des commandes.

Nous vous recommandons

La gamme de SUV Volkswagen se renforce avec le Taigo

La gamme de SUV Volkswagen se renforce avec le Taigo

Annoncé au printemps et officiellement présenté au cours de l'été, le Volkswagen Taigo, nouveau venu dans la gamme du constructeur allemand est désormais disponible à la commande en France. Cet inédit petit SUV coupé s'affiche à...

15/10/2021 | VolkswagenSUV
Hyvia by Renault ouvre un nouveau chapitre pour ses VUL à hydrogène

Hyvia by Renault ouvre un nouveau chapitre pour ses VUL à hydrogène

Ford lance une nouvelle génération de Tourneo Connect

Ford lance une nouvelle génération de Tourneo Connect

Ouverture des commandes du Kia Sorento hybride

Ouverture des commandes du Kia Sorento hybride

Plus d'articles