Toyota croit fermement au moteur thermique à hydrogène

Toyota croit fermement au moteur thermique à hydrogène

Sous la carrosserie du nouveau SUV Corolla Cross se cache un moteur thermique alimenté à l'hydrogène.

© Toyota

Toyota vient de présenter le SUV Corolla Cross H2, un concept-car reposant sur un moteur thermique alimenté à l’hydrogène. Le constructeur affirme être à 40 % du chemin qui mène à la commercialisation de cette technologie.

Toyota vient de présenter un concept-car basé sur le nouveau SUV Corolla Cross. Sous une silhouette de modèle de série, se cache une solution technique d’avenir : un moteur thermique alimenté à l’hydrogène. Baptisé Corolla Cross H2 Concept, ce véhicule utilise donc un moteur à combustion d’hydrogène. Une solution sur laquelle travaille Toyota depuis plusieurs années, mais aussi d’autres constructeurs. Loin d’être un délire d’ingénieur ou un coup médiatique, ce SUV entame une campagne de tests hivernaux au nord du Japon.

Pour le constructeur japonais, cette technologie devrait s’ajouter d’ici à quelques années à celles déjà déployées par la marque pour atteindre le zéro émission. Toyota mise ainsi sur toutes les technologies pour répondre à cet objectif et surtout à tous les marchés. En effet, la voiture électrique à batterie reste un véhicule de pays riche et structuré. La crise énergétique traversée actuellement démontre même la fragilité de cette solution. L’approche multi-technologies de Toyota et de certains constructeurs trouve ainsi tout son sens.

De la course à la route

Ce prototype repose sur le moteur 3 cylindres turbo de 1.6 l qui équipe déjà en série la Corolla GR. Doté d’une injection directe d’hydrogène haute pression, ce propulseur associe plusieurs avantages. Il permet d’exploiter une technologie existante tout en émettant des niveaux d’émissions très réduits. Toyota n’avance aucun chiffre pour le moment. Le constructeur souligne seulement les progrès réalisés dans le cadre d’applications en endurance au Japon et en rallye.

Testée par Akio Toyoda lui-même, cette technologie aurait progressé de 24 % en puissance de combustion de l’hydrogène et de 33 % en matière de couple. Les performances obtenues seraient ainsi comparables à celles d’un moteur à essence classique. L’autonomie aurait elle aussi progressé de 30 % et le temps de ravitaillement serait passé de 5 à 1 minute et demie. Le Corolla Cross H2 Concept est donc chargé de traduire sur route ouverte ces progrès acquis en compétition.

Le chemin vers une commercialisation en série est donc ouvert, puisque Toyota estime avoir parcouru « environ 40 % du chemin qui mène à la commercialisation » d’un tel modèle. Ce travail de recherche s’inscrit dans un projet plus global pour le groupe. En effet, ce dernier a fait de l’hydrogène une source d’énergie globale, pensée aussi bien pour la mobilité que pour la société dans son ensemble. Ses travaux menés avec de nombreux partenaires concernent les véhicules mais aussi la production, le stockage et l’alimentation en hydrogène.

Nous vous recommandons

Le fabricant chinois de batteries CATL ouvre sa première usine en Europe

Le fabricant chinois de batteries CATL ouvre sa première usine en Europe

Le groupe CATL vient d’inaugurer sa première usine de cellules de batteries sur le sol européen en Allemagne. Une première ligne d’assemblage a produit ses premiers exemplaires destinés à des clients européens.L’arrivée des...

Le GIMS aura lieu au Qatar du 5 au 14 octobre 2023

Le GIMS aura lieu au Qatar du 5 au 14 octobre 2023

Recharge électrique : Volkswagen Group a déjà contribué à l’installation de 15 000 bornes dans le monde

Recharge électrique : Volkswagen Group a déjà contribué à l’installation de 15 000 bornes dans le monde

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Plus d'articles