Toyota et ses concessionnaires vont distribuer des vélos cargos dès septembre 2023

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Toyota et ses concessionnaires vont distribuer des vélos cargos dès septembre 2023

Le réseau Toyota accueille avec enthousiasme la diversification vers les mobilités douces.

Comme il l’avait annoncé au début de l’été 2023, Frank Marotte, président de Toyota France, a confirmé l’accord avec le fabricant de vélos cargos électriques Douze Cycles. Une incursion dans les mobilités douces qui sera une réalité dans le réseau de concessionnaires en France en septembre 2023.

À l’occasion de la présentation du bon bilan de Toyota en France en 2022, Frank Marotte, son dirigeant, a aussi confirmé l’accord passé avec le fabricant bourguignon de vélos cargos Douze Cycles. « Nous fabriquerons sans doute un jour nos vélos et nos vélos-cargos, mais dans un premier temps, dans un souci de juste time-to-market, nous avons choisi de nous associer à Douze Cycles, même si les véhicules seront badgés "Mobilité Toyota" », pose-t-il. Et de poursuivre : « Par rapport aux enjeux soulevés par la mise en place des ZFE et par la logistique du dernier km, c’est important d’apporter une réponse immédiate, sans oublier qu’il y a aussi un marché des particuliers qui n’est pas négligeable ». Sur ce dernier point, il prend l’exemple du taux d’équipement automobile à Paris, de 30 %, loin de la moyenne nationale, en voyant la preuve que le potentiel du cycle est important et pas uniquement dans la capitale bien sûr.

Un réseau de concessionnaires entre 2,5 et 3 % de rentabilité chez Toyota

Le réseau Toyota a accueilli très positivement cette proposition de diversification et dès septembre 2023, les zones d’exposition seront mises en place. L’après-vente sera aussi un point clé autour de ces vélos et vélos cargos. « Dans un usage très intensif, les vélos-cargos peuvent parcourir 130 km par jour grâce à leur assistance électrique. Les pièces sont donc très sollicitées. Actuellement, en France, ce marché est encore immature et nous avons donc une carte à jouer », souligne Frank Marotte. On peut rappeler qu’un vélo cargo peut ainsi livrer 48 palettes par jour, soit l’équivalent d’un camion. Pour les concessionnaires, c’est l’ouverture vers une nouvelle activité qui ne réclame pas des investissements trop lourds, sachant que le réseau Toyota a enregistré de très bonnes performances de rentabilité en 2022, entre 2,5 et 3 %.

Travailler les offres de financement de Toyota

Par ailleurs, cela peut lui donner une nouvelle attractivité et donc lui permettre de toucher de nouvelles clientèles, chez les professionnels comme chez les particuliers. Des ponts vers le VO, avec un élargissement des fichiers de prospects, sont aussi identifiés. « L’une des clés de notre succès résidera dans la qualité de nos offres associées de financement », assure Luca Neyroz, directeur marketing de Toyota France. Un item sur lequel la marque a progressé en 2022 dans le champ traditionnel du VN : 45 % de pénétration en financement avec Kinto et Toyota Financial Services. La pénétration des produits d’assurances s’est établie à 10 % en 2022, alors qu’elle n’était que de 5 % il y a trois ans.

Jouer sur l’argument du « made in France »

Toyota et Douze Cycles, qui compte Geoffroy Roux de Bézieux parmi ses actionnaires, via Notus Technologies, tablent sur plus de 5 000 vélos cargos électriques distribués d’ici à 2026. Des véhicules majoritairement « made in France », ce qui renforce la cohérence de l’accord avec Toyota. « Toyota est le champion du "made in France" car cela représente aujourd’hui 36 % de nos ventes dans l’Hexagone. Notre site de Valenciennes a produit 250 000 véhicules en 2022 et devrait passer à 300 000 en 2023, avec toutes les réserves d’usage vu le contexte de la supply chain et des composants. C’est le deuxième site industriel en France après celui de Stellantis à Sochaux », ajoute Frank Marotte.

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Plus d'articles