Toyota et Suzuki accélèrent leur collaboration sur l'électrification et les véhicules compacts

Christophe CARIGNANO
Toyota et Suzuki accélèrent leur collaboration sur l'électrification et les véhicules compacts

Toyota et Suzuki accélèrent leur collaboration sur l'électrification et les véhicules compacts

Toyota et Suzuki ont annoncé mercredi leur intention d’étendre leur collaboration à la production et à la généralisation à grande échelle de véhicules électrifiés.

À l’heure des évolutions vers l’électrification de l’automobile, les partenariats croisés et technologies entre constructeurs se multiplient tant les investissements sont importants et doivent être mutualités. À l’instar des constructeurs allemands, les firmes japonaises n’échappent pas à cette tendance.

Initiée en février 2017, la collaboration entre les deux constructeurs japonais, Toyota et Suzuki, prend forme à travers l’annonce faite hier, mercredi 20 mars, dans les domaines de l’électrification et de l’hybride et des véhicules compacts.

Grâce à cet accord, Suzuki pourrait bénéficier, dès 2020, de la technologie hybride de Toyota. Tandis que ce dernier est intéressé par la capacité reconnue en matière de véhicules compacts chez Suzuki. Cette annonce concerne principalement l’Inde où Suzuki est le premier important mais aussi l’Afrique et l’Europe.

« Avec notre nouvel accord, nous escomptons une utilisation plus large des technologies hybrides, non seulement en Inde et en Europe, mais aussi dans le monde entier, a déclaré Akio Toyoda, président de Toyota. En même temps, nous sommes convaincus que l’approfondissement de notre partenariat commercial avec Suzuki – de la fourniture mutuelle de véhicules et de groupes motopropulseurs aux domaines de développement et de production – nous aidera à obtenir l’avantage concurrentiel dont nous avons besoin pour survivre à une transformation d’une ampleur qui ne survient qu’une fois par siècle ».

En réponse, le président de Suzuki, Osamu Suzuki, a déclaré : « Lors de l’annonce du champ de notre coopération, en mai, l’an dernier, j’ai indiqué que nous visions le succès à l’échelle internationale. J’ai depuis constaté les progrès de ce partenariat au niveau mondial, y compris en Europe et en Afrique. En outre, nous apprécions l’offre aimable de Toyota de nous permettre d’utiliser sa technologie hybride. Nous continuerons à ne ménager aucun effort. »

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles