Toyota et Tesla rappelés à l'ordre par la filière indépendante

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Toyota et Tesla rappelés à l'ordre par la filière indépendante

Toyota et Tesla rappelés à l'ordre par la filière indépendante

La Feda estime que les marques Toyota et Tesla ne respectent pas les principes d’une concurrence équitable entre les ateliers agréés et les indépendants. La fédération a interpellé les deux constructeurs et attend des explications.

Les constructeurs Toyota et Tesla respectent-ils les principes d’une libre concurrence entre les ateliers agréés et ceux indépendants ? Pour la Feda, qui défend les intérêts de la rechange indépendante, la réponse est non ! L’organisation est intervenue auprès des deux marques pour les inviter à respecter cette libre concurrence qui, à ses yeux, a été entravée.

Il s’avère que Tesla conditionne l’accès au système de maintenance, au logiciel de diagnostic et de programmation des véhicules de sa marque, au paiement d’une redevance de 125 euros de l’heure. « Cette condition a manifestement pour objectif d’exclure les opérateurs indépendants du marché de la réparation des véhicules Tesla. Les ateliers de réparation concernés se retrouvent en effet dans l’impossibilité de proposer, à des prix compétitifs, des services comparables aux ateliers agréés qui ne supportent pas cette lourde contribution », dénonce la Feda qui rappelle que la pratique abusive des réseaux agréés est interdite par les traités européens et a été condamnée par l’Autorité de la concurrence. La réglementation européenne précise, s’agissant de l’accès aux informations techniques des véhicules, que les réparateurs indépendants doivent pouvoir utiliser les outils de réparation spécifiques à une marque aux mêmes conditions que les membres des réseaux agréés.

Si la marque Tesla n’est pas la plus fréquentée des ateliers indépendants, il est bon de rappeler que son Model 3 reste le véhicule électrique le plus vendu en France. Il s’en est écoulé en mars plus de 4 500 unités, loin devant la Peugeot e-208 et la Renault Zoe avec 1 500 véhicules immatriculés.

Extension de garantie abusive pour Toyota ?

S’agissant de Toyota, la fédération s’interroge sur l’offre d’extension de garantie Toyota Relax, prenant effet à l’issue de la garantie constructeur. Cette extension s’applique aux opérations de maintenance réalisées auprès du réseau agréé Toyota jusqu’aux 10 ans du véhicule.

« Contraire à la lettre et à l’esprit des traités européens, l’utilisation abusive des extensions de garantie a été condamnée sans ambiguïté par la Commission européenne. Ce type d’offre contribue à verrouiller le marché au profit des seuls ateliers agréés des constructeurs », regrette encore une fois le syndicat. Ce dernier attend des clarifications des deux constructeurs sur ces pratiques qui semblent être de nature anti-concurrentielle. Il prendra ensuite toutes les mesures adaptées à la défense de la libre concurrence, au profit de ses adhérents comme des consommateurs.

Nous vous recommandons

Clas lève les batteries des VE

Clas lève les batteries des VE

L’outilleur vient d'ajouter à son catalogue une table élévatrice (ref OH 1301) dédiée à la dépose-repose et la manutention des batteries des véhicules électriques.Dotée d’une commande hydropneumatique, la table lève rapidement...

01/12/2021 | Nouveaux produitsClas
Allopneus.com rentre chez Feu Vert

Allopneus.com rentre chez Feu Vert

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

Wynn’s Expert, l’application mobile dédiée aux additifs

Wynn’s Expert, l’application mobile dédiée aux additifs

Plus d'articles