Toyota quitte la Russie

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Toyota quitte la Russie

Toyota quitte le marché russe et ferme son usine locale qui produisait notamment le SUV RAV4.

© Toyota

Le groupe Toyota annonce officiellement qu’il va cesser de produire des voitures en Russie. L’usine de Saint-Pétersbourg, déjà à l’arrêt depuis le mois de mars 2022, va être fermée. Toyota perd un marché très rentable.

Le groupe Toyota annonce qu’il va arrêter de produire des voitures en Russie, conséquence directe du conflit en Ukraine et de ses conséquences économiques et logistiques. Le communiqué de Toyota ne fait pas référence à la guerre menée par la Russie en Ukraine et pointe des ruptures de supply chain pour les pièces et les matières premières.

Aucune perspective de reprise d'activité

Cette décision a été mûrement réfléchie : « Ces derniers mois, nous avions conservé nos équipes et assuré l’entretien de l’usine pour pouvoir reprendre la production si les circonstances le permettaient. Cependant, au bout de six mois, nous n’avons pas pu reprendre nos activités et nous ne voyons pas d’indications qui nous font penser que nous pourrons le faire à l’avenir ».

Toyota va aussi restructurer ses activités basées à Moscou, en indiquant que le groupe allait continuer à apporter du soutien au réseau de distribution pour satisfaire les clients Toyota et Lexus.

Perte d'un marché important et rentable

Le groupe rassure ses collaborateurs en précisant qu’il va les accompagner pour retrouver un emploi, choisir des formations et qu’il offrira un soutien financier supérieur à ce que le cadre légal impose.

L’usine de Saint-Pétersbourg est plutôt récente car elle a débuté sa production en 2007, assemblant notamment les modèles Camry et RAV4 pour une capacité de production annuelle de 100 000 unités. Elle pourrait donc trouver un repreneur. C’est une perte importante pour Toyota qui avait immatriculé 97 941 Toyota en 2021 et près de 20 000 Lexus. En outre, ce marché était caractérisé par sa forte rentabilité. Toutefois, sous l’effet de la guerre de la Russie en Ukraine, le marché automobile est en chute libre depuis le début de l’année (- 60 %).

Nous vous recommandons

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Nomination

La direction industrielle de Renault Group change de visage avec Thierry Charvet

Thierry Charvet, actuellement directeur qualité, a été promu directeur industriel et qualité du groupe Renault à compter du 15 janvier 2023. De ce fait, il succèdera à José Vicente de los Mozos et sera rattaché à Luca de Meo, CEO...

Où va Lancia ?

Où va Lancia ?

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Plus d'articles