Toyota regroupe ses services de mobilité sous la marque Kinto

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Toyota regroupe ses services de mobilité sous la marque Kinto

Toyota regroupe ses services de mobilité sous la marque Kinto

Toyota lance la marque Kinto pour regrouper tous ses services de mobilité. Le groupe veut passer du statut de constructeur automobile à celui de fournisseur de solutions de mobilité pour les particuliers, les entreprises et les villes.

Toyota ajoute une marque à son portefeuille avec Kinto. Cependant, aucun véhicule ne devrait porter ce nom. Kinto regroupe tous les services proposés par Toyota et liés à la mobilité. À l’image d’autres grands acteurs mondiaux, l’entreprise veut passer du statut de constructeur automobile à celui de fournisseur de solutions de mobilité pour tous. Kinto rassemble donc des offres déjà en place, à l’image de Toyota Fleet Mobility et de Toyota Connected Europe. Ces deux branches gèrent l’activité location longue durée sur le marché européen et les services connectés de la firme. La nouvelle marque déploiera de nouveaux services selon leur rentabilité. Le constructeur annonce déjà Kinto One, une offre de location longue durée comprenant véhicule, entretien et assurance. Kinto Share est un service d’auto-partage déjà existant dans certaines villes d’Europe sous le nom de Yuko. Kinto Join est une offre de covoiturage entre particuliers pour des trajets domicile-travail. Enfin, Kinto Flex est un service de location de voiture par abonnement. D’autres services sont à l’étude, dont une plateforme de VTC et une application multimodale avec paiement intégré.

Le regroupement de toutes ces offres sous une seule marque doit attirer de nouveaux utilisateurs, qu’ils soient particuliers, entreprises ou collectivités territoriales. La conduite autonome devrait également être testée sous la marque Kinto, avec des services de mobilité à la demande comme l’e-Palette, actuellement en cours de développement au niveau mondial. La firme précise cependant que tous les services feront l’objet d’une étude de viabilité afin d’établir leur rentabilité potentielle avant d’être lancés.

Nous vous recommandons

Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Après son service de voituriers, Ector veut se développer dans le convoyage

Fort de son expérience sur le segment du parking avec voiturier depuis 2013, le développement du service de convoyage Ector Fleet est une priorité pour 2023.La marque, née en 2021, dispose déjà de 500 chauffeurs professionnels...

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

ZFE et vignette Crit'Air : attention aux arnaques !

Hormé Carrosserie Mobile étoffe sa flotte

Vidéo

Hormé Carrosserie Mobile étoffe sa flotte

Plus d'articles