Toyota restera sur le segment~A grâce à la plateforme de la Yaris

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Toyota restera sur le segment~A grâce à la plateforme de la Yaris

Toyota restera sur le segment~A grâce à la plateforme de la Yaris

Toyota vient d’annoncer son maintien sur le segment A en Europe, à l’heure où plusieurs constructeurs désertent ce secteur. Le groupe mise sur sa plateforme GA-B, déjà utilisée sur la Yaris et la Yaris Cross, pour proposer un futur modèle d’entrée de gamme.

Toyota restera sur le segment A en Europe. La firme vient de confirmer son engagement sur ce secteur particulier du marché. Une catégorie de voitures dont la rentabilité pour les marques est difficile à obtenir. Une équation que plusieurs constructeurs ont renoncé à résoudre, ce qui pourrait constituer une belle opportunité commerciale pour Toyota. En effet, la marque japonaise va s’appuyer sur sa plateforme GA-B, déjà utilisée sur la Yaris et la future Yaris Cross, pour concevoir cette future citadine. Un véhicule qui représentera un point d’entrée pour la gamme Toyota et sans doute un outil de conquête de nouveaux clients. L’arrivée de cette voiture devrait faire passer la production annuelle de modèles basés sur la plateforme GA-B à 500 000 unités. Un nombre important, basé sur le succès commercial actuel de la nouvelle Yaris, du lancement prochain de sa version Crossover Yaris Cross, et de l’arrivée de ce futur modèle du segment A. « Le partage d’un grand nombre de composants avec la Yaris et la Yaris Cross ainsi que l’augmentation du volume de production de la plateforme GA-B permettront des économies d’échelle significatives », souligne le constructeur.

Motorisation thermique

Le recours à la plateforme GA-B devrait offrir à cette future citadine des prestations globales intéressantes. Pour contenir son tarif et répondre à la demande de nombreux acquéreurs sur ce segment, le véhicule sera équipé d’une motorisation thermique. La marque met en avant des prévisions de marché favorables au thermique sur ce segment jusqu’en 2030. L’utilisation d’un moteur à combustion interne permettra également de maintenir un prix attractif, ce qui constitue un paramètre important pour Toyota. Cependant, la firme ne donne aucune date de présentation pour cette future citadine, qui succèdera à l’actuelle Aygo, développée en partenariat avec PSA. Le constructeur assumera donc seul l’investissement nécessaire, grâce à ce partage de plateforme et à l’utilisation d’un moteur thermique qui pourrait également être issu de la gamme pour minimiser les coûts.

Nous vous recommandons

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Après les Model S, 3 et X, c’est au tour du model Y d’intégrer la gamme Tesla en Europe. Style original, puissance décoiffante et autonomie conséquente sont au programme. Est-ce assez pour séduire les clients du désormais très...

07/12/2021 | EssaiTesla
Observatoire Cetelem 2022 : les SUV ont le vent en poupe

Etude

Observatoire Cetelem 2022 : les SUV ont le vent en poupe

Contrat d'agent : le Cecra rappelle les constructeurs à leurs obligations contractuelles

Contrat d'agent : le Cecra rappelle les constructeurs à leurs obligations contractuelles

Vroomly se rapproche du monde étudiant et s’associe au Garac

Vroomly se rapproche du monde étudiant et s’associe au Garac

Plus d'articles