Toyota teste l'énergie solaire

Fabio CROCCO
Toyota teste l'énergie solaire

Toyota teste l'énergie solaire

Sharp et Toyota vont tester sur la voie publique des véhicules électrifiés équipés de panneaux solaires à haut rendement. Objectif : évaluer le potentiel de ces panneaux en vue de réduire les émissions polluantes et la consommation.

En partenariat avec le Gouvernement japonais, Sharp et Toyota démarreront fin juillet des essais sur la voie publique de véhicules hybrides équipés de panneaux solaires à haut rendement.

Ces tests visent à évaluer le gain d’autonomie et la baisse de consommation d’essence que pourrait procurer l’utilisation de ces nouveaux panneaux solaires proposés par Sharp. L’industriel a réalisé des panneaux en assemblant des cellules solaires à haut rendement (supérieur à 34 % contre 22 % normalement), que le constructeur a installées sur le toit, le capot, le hayon et d’autres parties d’une Prius rechargeable, ainsi transformée en démonstrateur.

La forme du module, sa résistance aux agents climatiques, ses matériaux de surface et d’autres paramètres se fondent sur les caractéristiques techniques instaurées par Toyota. La cellule solaire elle-même est un film de 0,03 mm d’épaisseur. Sa minceur lui permet d’épouser les courbes du toit, du capot et du hayon, où la place est comptée.

En augmentant le rendement et la surface des panneaux embarqués, Toyota a réussi à obtenir une puissance de sortie nominale d’environ 860 W, soit environ 4,8 fois plus que celle de la Prius rechargeable du commerce équipée d’un panneau solaire sur le toit. Outre sa production d’électricité nettement supérieure, le prototype utilise un système qui permet de recharger la batterie en roulant et en stationnement à partir de l’énergie solaire, ce qui doit notablement améliorer l’autonomie électrique et la consommation de carburant.

Un gain total de 100 kilomètres par jour apporté par l’énergie solaire

Si la Prius commerciale permet grâce au Soleil de gagner 6 kilomètres d’autonomie par jour lors d’une recharge en stationnement, le démonstrateur gagne plus de 44 kilomètres. En roulant, le gain d’autonomie est de 56 kilomètres par jour. Soit un gain total de 100 kilomètres par jour apporté par l’énergie solaire.

Les données collectées sur la production d’électricité du panneau solaire, le niveau de recharge de la batterie, etc. serviront au développement d’un système de recharge solaire embarqué. « Il s’agit de favoriser l’essor d’un nouveau marché des panneaux solaires, notamment dans le secteur des transports, et de trouver des solutions aux problèmes énergétiques et environnementaux », expliquent les partenaires.

Nous vous recommandons

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Pour se conformer aux évolutions des réglementations mais sans compromis de performance de ses solutions d’assemblage, l’industriel Henkel a remplacé certaines matières premières potentiellement dangereuses dans une sélection de...

17/08/2022 |
Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Delko s’implante en Vendée

Delko s’implante en Vendée

Plus d'articles