Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici à 2035

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

, ,
Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici à 2035

Toyota croit beaucoup en l'hydrogène, sous la forme de pile à combustible mais aussi en tant que carburant, comme sur ce prototype GR Yaris.

© Toyota

Toyota Motor Europe vient de présenter sa stratégie globale jusqu’en 2035 dans le cadre du Kenshiki Forum. Un engagement vers la neutralité carbone qui passera par le développement des véhicules zéro émissions, qu’ils soient à batterie, à pile à combustible ou thermiques alimentés à l’hydrogène.

Toyota Motor Europe vient de présenter sa stratégie globale jusqu’en 2035, dans le cadre du Kenshiki Forum. La branche européenne du constructeur japonais souhaite réduire de 100 % les émissions de CO2 de ses véhicules neufs d’ici à 2035 en Europe de l’Ouest. Dès 2030, la firme table sur au moins 50 % de ses ventes en véhicules zéro émission (ZEV) dans cette région du monde, « sous réserve de la mise en place, d’ici là, d’infrastructures suffisantes de recharge électrique et de ravitaillement en hydrogène », précise Matt Harrison, président et CEO de Toyota Motor Europe. Une stratégie qui passe par le déploiement d’une gamme de véhicules électriques à batterie, à l’image du nouveau SUV bZ4X. Pourtant, Toyota reste fidèle à ses convictions, puisque la firme compte également sur le développement de l’hydrogène à grande échelle.

Batteries innovantes

Toyota s’est bien lancé dans le développement des véhicules à batterie, avec un investissement de 11,5 milliards d’euros pour cette technologie. Alors que la première batterie Ni-Mh bipolaire vient de débuter sa production en série, Toyota veut appliquer cette technologie sur ses futures batteries Li-ion. Ces dernières devraient voir le jour dans la deuxième moitié de la décennie, pour un coût inférieur de 50 %. Les batteries solides devraient être introduites sur les modèles hybrides simples avant d’équiper les véhicules 100 % électriques.

Prévisions optimistes

Le développement de l’électrique à batterie ne prend pas le pas sur les autres technologies chez Toyota. L’hybride reste une valeur sûre pour la firme, puisque l’électrification devrait concerner 70 % de ses ventes en 2021 en Europe de l’Ouest. Au total, le groupe devrait livrer 1 070 000 véhicules cette année, avec une prévision de 1 300 000 pour 2022. Un écart justifié par la marque par l’arrivée de modèles importants, comme le SUV bZ4X, l’Aygo X et la nouvelle Corolla Cross. Cette dernière est une déclinaison SUV de la Corolla sur le segment C et introduira le système hybride Toyota de cinquième génération.

L’hydrogène au sens large

Enfin, l’un des axes de développement du groupe est l’hydrogène. Une source d’énergie que la marque souhaite déployer dans de nombreux domaines de l’économie et pas seulement dans les engins de mobilité. Pour contribuer à cet essor, Toyota lance la mise en production de modules de pile à combustible de deuxième génération en Belgique dès janvier 2022. Enfin, le constructeur a présenté deux prototypes chez ses marques Toyota et Lexus, de véhicules propulsés par des moteurs thermiques alimentés à l’hydrogène. Une technologie en laquelle le groupe japonais croit beaucoup, même si une application en série n’est pas encore à l’ordre du jour. Avec ce type de propulsion, un véhicule a des niveaux d’émissions quasiment nuls, tout en conservant une architecture moteur conventionnelle. Une solution qui pourrait changer la donne.

Nous vous recommandons

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement annonce le lancement de « Rebond Industriel ». Ce dispositif a pour but d'accompagner les territoires concernés par les transformations de la filière automobile.Le ministre de l'Économie des finances de la souveraineté...

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Reportage

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

Plus d'articles