Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

Transalliance a choisi Scania pour renouveler une partie de sa flotte de véhicules roulant au gaz.

Après une expérience jugée non concluante avec un premier constructeur, Transalliance roule pour les camions Scania au gaz. 

Le transporteur et logisticien Transalliance a choisi Scania pour renouveler une partie de sa flotte de véhicules roulant au gaz. Le contrat a porté au total sur une trentaine de véhicules, des tracteurs à gaz comprimé et liquéfié mais aussi des porteurs à gaz liquéfié de 19 et 26 tonnes. Il s’inscrit dans le cadre de la reconduction par Transalliance d’un contrat client, dont la première phase a été assurée avec des véhicules concurrents qui n'ont pas donné satisfaction au niveau du SAV. Les livraisons se sont étalées sur un an : le dernier véhicule a été livré en mai dernier.

850 véhicules en parc affectés à 90 sociétés d’exploitation, dont 6 % roulent au gaz

« Nous sommes bien sûr très sensibles à la transition énergétique. Chez nous, elle est dictée par les technologies disponibles et par les aspects économiques. En ce qui concerne les poids lourds, il n’y a que les motorisations gaz et biodiesel qui peuvent répondre à nos problématiques. L’électrique et l’hydrogène ne sont pas encore assez matures. Notre politique est de répondre aux demandes de nos clients qui souhaitent un meilleur bilan carbone ou qui ont des contraintes en termes de livraisons urbaines qui imposent de limiter la pollution ou de recourir à des groupes frigorifiques moins bruyants », explique Guillaume Hotton, responsable des achats chez Transalliance.

Selon ce dernier, le contrat d’entretien proposé par Scania a aussi été un argument intéressant. Il permet notamment de mieux budgéter les coûts. Le contrat prévoit en effet une indemnisation financière si l’immobilisation du véhicule dépasse 24 heures.

« Il est encore trop tôt pour juger des performances des camions Scania en exploitation chez Transalliance. On constate malgré tout que les chiffres annoncés par le constructeur suédois en termes de consommation sont largement tenus. Cette première expérience jugée concluante pourrait d’ailleurs conduire à d’autres collaborations », conclut Guillaume Hotton.

Nous vous recommandons

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le constructeur d'origine italienne prévoit de lancer le projet « Plant the Future » dans d'autres pays européens.En collaboration avec des organisations de reboisement, le projet Plant the Future a été lancé en juillet 2021 dans...

La distribution de pièces de rechange affiche une belle croissance au 2ème trimestre

Etude

La distribution de pièces de rechange affiche une belle croissance au 2ème trimestre

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

Un premier showroom Parisien pour Volta Truck

Un premier showroom Parisien pour Volta Truck

Plus d'articles