Transition énergétique : l'État débloque 400 millions d'euros pour la filière automobile

Christophe CARIGNANO
Transition énergétique : l'État débloque 400 millions d'euros pour la filière automobile

L'État débloque 400 millions d'euros pour soutenir la filière amont de l'automobile.

Le gouvernement annonce un plan massif de 400 millions d'euros, baptisé France 2030, pour accompagner les sous-traitants, les salariés et les territoires dans la transition de la filière automobile. 

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ont dévoilé ce jour, jeudi 16 décembre, le plan d'accompagnement de la filière automobile.

Crise sanitaire, pénurie des semi-conducteurs et transition vers l'électrique

Rappelons que filière automobile est confrontée à deux défis majeurs. D’une part, la crise sanitaire et ses conséquences qui ont considérablement réduit le niveau d’activité dans la filière. Elle risque de fragiliser durablement la trésorerie et les capacités d’investissement de ses acteurs. D’autre part, la transition vers les véhicules électrifiés entraîne un besoin de diversification pour un nombre croissant de sous-traitants. Au total, l'État alloue une enveloppe de 400 millions d'euros pour soutenir la filière amont.

300 millions d'euros pour les sous-traitants dès le 17 décembre

Un fonds de soutien à la diversification des sous-traitants automobile sera mis en place dès le 17 décembre. Il sera doté de 300 millions d’euros. Ce fonds a vocation à soutenir des projets de diversification visant à développer ou industrialiser de nouveaux produits et procédés de fabrication, en lien avec le véhicule électrifié et ses composants, ou vers des segments porteurs en dehors de l’automobile. Cette nouvelle enveloppe de 300 millions d’euros pourra être complétée par les prochains dispositifs de soutien de France 2030, visant à soutenir la R&D et la production des composants nécessaires à la fabrication des prochaines générations de véhicules.

100 millions d'euros pour les territoires

Les mutations de la filière automobile se concentrent sur des territoires souvent déjà fragilisés, avec le risque de voir une entreprise en restructuration impacter l’ensemble du bassin d’emploi. Pour accompagner ces territoires face à ces chocs dans les situations où des restructurations ne sont pas évitables, une enveloppe de 100 millions d’euros sera mobilisée pour favoriser localement l’émergence d’industries de demain en collaboration avec les acteurs locaux, comme cela a été expérimenté ces derniers mois sur onze territoires.

Cette enveloppe permettra d’accompagner une trentaine de territoires, avec un double objectif : élaborer une stratégie de retournement pour le territoire, d’une part, et identifier et accélérer des projets porteurs, d’autre part.

Les accompagnements proposés aux territoires fragilisés associeront deux leviers 

  • Un appui auprès des territoires pour les aider à identifier de nouveaux projets industriels pouvant se développer sur leur bassin d’emploi.
  • Des soutiens subventionnels pour les projets industriels qui auront été ainsi détectés.

Dans la pratique, pour aider les entreprises concernées, la PFA a mis en place un dispositif d’accompagnement individuel, à la fois de nature stratégique – pour identifier les marchés de diversification dans et en dehors de la filière – et opérationnelle pour définir des plans d’actions et en assurer la mise en œuvre. Ce dispositif, soutenu financièrement par l’État, a d’ores et déjà permis d’accompagner plus de 70 entreprises de la filière.

Dans un second temps, ce plan France 2030 pourrait être complété par un dispositif d'accompagnement de la filière aval de l'automobile.

Nous vous recommandons

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

La Sion de Sono Motors animée par le soleil

Alors que les technologies de véhicules électriques se développent, l’énergie solaire est dans tous les esprits. Elle peut être utilisée pour alimenter les bornes électriques ou directement les véhicules comme le propose le...

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Reportage

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Plus d'articles