Transport et Environnement réclame l’arrêt des ventes de camions thermiques dès 2035

Fabio CROCCO
Transport et Environnement réclame l’arrêt des ventes de camions thermiques dès 2035

Pour T&E, 2035 est la dernière échéance possible pour mettre fin à la vente de camions thermiques neufs si l’on veut que le fret routier soit décarboné d’ici à 2050.

Alors que l'Union européenne s'apprête à reconsidérer les normes d’émission de CO2 pour les poids lourds fin novembre, une nouvelle analyse de Transport et Environnement montre que les derniers poids lourds thermiques devront être vendus d'ici à 2035.

Selon un rapport publié par l’ONG Transport & Environnement (T&E), les réductions d’émissions de CO2 permises par les normes actuellement en vigueur pour les camions et les bus sont insuffisantes alors que le trafic de véhicules lourds ne cesse de croître. Si rien est fait, selon l’organisation, leurs émissions annuleraient, d’ici à 2030, la totalité des efforts réalisés par les véhicules légers pour être plus respectueux de l’environnement.

L’organisation plaide à ce que le transport routier se convertisse au plus vite aux technologies zéro émission, électrique et hydrogène. Pour elle, les carburants neutres en carbone, comme les biocarburants, le biogaz ou les carburants de synthèse, ne sont pas des solutions crédibles pour décarboner le transport lourd.

Elle indique que mettre fin à la vente des camions thermiques neufs en 2030 serait la meilleure option pour le climat tout en reconnaissant que les réductions requises seraient draconiennes et ne pourraient être atteintes sans perturbation majeure. Pour T&E, 2035 est la dernière échéance possible pour mettre fin à la vente de camions thermiques neufs si l’on veut que le fret routier soit décarboné d’ici à 2050. En parallèle, l’ONG demande que, dès 2030, l’Europe fixe comme objectif une baisse de 65 % des émissions de CO2.

Plus concrètement, T&E demande à ce que soit fixé un objectif de 100 % zéro émission dès 2027 pour les bus urbains, en 2035 pour les autocars et en 2040 pour les catégories de camions utilisées pour d’autres applications. Elle souhaite aussi que soient définies des normes d'efficacité énergétique pour les remorques.

« Si l’on s’en tient aux objectifs actuels, les véhicules lourds émettront 32 % d’émissions de CO2 de plus en 2030 qu'en 1990. Il n'y aura que 161 000 camions zéro émission sur les routes en 2030, soit 74 % de moins que ce que prévoient les constructeurs de camions », souligne T&E.

Nous vous recommandons

Daimler Truck livrera les eActros LongHaul en 2023

Daimler Truck livrera les eActros LongHaul en 2023

Le constructeur de poids lourds annonce que les essais en conditions réelles de son camion électrique longue distance à batterie débuteront l'année prochaine.Amazon et Rhenus prévoient d'essayer l'eActros LongHaul dans le cadre du...

Volvo Trucks dévoile son essieu AR électrique

Volvo Trucks dévoile son essieu AR électrique

Volvo Trucks démarre les tests de ses camions à pile à combustible en 2025

Volvo Trucks démarre les tests de ses camions à pile à combustible en 2025

Carrier Transicold présente ses développements sur l'hydrogène à Hanovre

Carrier Transicold présente ses développements sur l'hydrogène à Hanovre

Plus d'articles