Transport & Logistique : la crise sanitaire continue de bouleverser l'organisation du travail

Alexandre Guillet
Transport & Logistique : la crise sanitaire continue de bouleverser l'organisation du travail

Transport & Logistique : la crise sanitaire continue de bouleverser l'organisation du travail

C’était avant l’annonce d’un nouveau confinement, mais les résultats de la deuxième enquête de France Logistique (Afilog, AUTF, CGI, FNTR, OTRE, TLF/TLF Overseas) viennent d’être dévoilés. On y apprend que 45 % des entreprises ont prévu des recrutements dans les deux prochains mois, dans les métiers de la conduite routière et de l’exploitation transport & logistique.

Après la mise en place d’une cellule de veille de l’évolution des emplois et des compétences de la filière logistique, des enquêtes sont menées tous les deux mois par France Logistique afin d’apprécier les besoins des entreprises en termes d’emplois transport & logistique. La deuxième enquête, réalisée entre le 14 et le 25 septembre 2020, vient d’être présentée par l’association.

À fin septembre 2020, un quart des établissements interrogés a déclaré avoir eu recours au chômage partiel. Une proportion plutôt élevée mais qui reste en baisse par rapport à juillet 2020 (43 %). Désormais, 30 % des entreprises préfèrent prioriser les congés, RTT et récupérations afin d’ajuster la voilure.

Pérenniser le télétravail

Le télétravail, quant à lui, est adopté par une entreprise sur cinq. Pour plus de 70 % des répondants, le recours au télétravail est lié au contexte sanitaire. Cependant, près de 30 % des entreprises l’ont adopté ou prévoient de le développer, après la signature d’une charte ou d’un accord, afin de pérenniser une nouvelle forme d’organisation du travail pour les métiers qui le permettent et d’en tirer des bénéfices tels que : des gains de productivité (67 %), un meilleur climat social et une fidélisation des salariés (44 %), une réduction des coûts (11 %) et des postes mutualisés entre les différents services (11 %).

Le rôle charnière du secteur Transport & Logistique mieux reconnu

Entre juillet et septembre 2020, la proportion des établissements en sous-effectif est restée élevée. Par conséquent, les besoins en recrutements sont toujours d’actualité : 45 % des entreprises ont prévu des recrutements dans les deux prochains mois. Et il faut souligner que près de 50 % de ces recrutements sont liés à des créations de poste. Les recherches vont se tourner essentiellement vers les métiers de la conduite routière et de l’exploitation transport & logistique.
De plus, en cette période de rentrée scolaire, 33 % des établissements ont prévu de recourir à l’alternance. Enfin, 39 % des entreprises interrogées déclarent que la prise de conscience du rôle clé joué par les métiers du Transport & Logistique pendant le confinement a changé positivement l’image du secteur au sein de l’opinion publique. Reste à en améliorer l’attractivité, et certaines entreprises sont favorables à des campagnes allant dans ce sens.

L’association France Logistique en un clin d’œil

Pro memoria, créée le 8 janvier 2020 et présidée par Anne-Marie Idrac, l’association France Logistique regroupe et coordonne l’ensemble des acteurs privés de la filière logistique française. Elle rassemble à la fois les principales organisations et associations professionnelles (Afilog, AUTF, CGI, FNTR, OTRE, TLF/TLF Overseas), ainsi que des entreprises du secteur (Bolloré Logistics, Catella Logistic Europe, Ceva Logistics, Geodis, Heppner, ID Logistics, Groupe La Poste, Prologis, Sogaris, Stef). La filière logistique française représente 10 % du PIB et 1,8 million d’emplois.

Nous vous recommandons

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda vient de présenter sa stratégie de développement de l’hydrogène à travers le développement de la pile à combustible. Le groupe japonais cible l’automobile, les poids lourds, les engins de construction mais aussi les stations...

Iveco et Plus testent leur camion hautement automatisé sur route

Iveco et Plus testent leur camion hautement automatisé sur route

Hyliko passe à l’action

Hyliko passe à l’action

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Plus d'articles