TRM : une hausse des coûts de production de près de 9 % en 2023

Fabio CROCCO
TRM : une hausse des coûts de production de près de 9 % en 2023

Les coûts pour les transporteurs vont encore augmenter en 2023

Comme chaque année, le CNR vient de publier ses projections pour l'année prochaine. Hors carburant, la hausse du coût de production du transport routier de marchandises devrait être de 8,8 % contre 5,2 % en 2022.

Si 2022 a été marquée par une inflation inédite des coûts, l'année 2023 ne se présente guère mieux en matière de hausse des coûts de production. L’an passé, la hausse du prix de revient complet des poids lourds exploités en transport routier de marchandises (TRM) atteint en moyenne annuelle + 18,5 % pour un véhicule roulant au gazole. Pour 2023, la prévision hors carburant tourne autour de + 8,8 % contre 5,2 % en 2022.

Au niveau du personnel, le contexte de forte inflation de 2022 va se poursuivre en 2023, occasionnant vraisemblablement une pression sur les minima salariaux. À défaut d’information supplémentaire, le Comité national routier (CNR) prend en compte une hypothèse de revalorisation en cours d’exercice (juillet 2023) des salaires et des indemnités de déplacement, équivalente à l’inflation hors tabac retenue dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2023, à savoir + 4,3 %.

De nombreux paramètres applicables aux cotisations employeurs ne sont pas encore définitivement connus. Le décompte des taux de cotisations employeurs obligatoires de 2022 est alors maintenu pour 2023. Les prévisions de coûts sociaux pour 2023 impactent plus particulièrement les composantes de coûts de personnel TRM suivantes : conduite, maintenance et structure.

Selon les prévisionnistes, le prix du baril devrait diminuer en 2023. Cependant, le prix du gazole reste trop fluctuant pour que le CNR ne s’aventure à retenir une hypothèse d’évolution. Concernant la TICPE appliquée au gazole routier professionnel, le gouvernement n’a pas, à ce jour, prévu d’évolution en 2023. Bien entendu, l’évolution réelle du coût du gazole en 2023 sera prise en compte par le mécanisme obligatoire d’indexation.

Concernant les charges de structure (personnel sédentaire, locaux, services, énergie), le CNR retient une augmentation globale pour 2023 autour des 9 %. La hausse est de + 4,3% pour les coûts indirects de structure, hors personnel sédentaire, correspondant au taux d'inflation hors tabac retenu dans le cadre du PLF pour 2023. Les coûts de personnel sédentaire et administratif évoluent selon les hypothèses présentées ci-avant.

Pour ce qui est de la détention de matériel, le déséquilibre entre l’offre de véhicules disponibles et la demande risque de se poursuivre, favorisant l’inflation des prix de véhicules. Le CNR retient pour 2023 une hypothèse conservatoire et prolonge la tendance observée en 2022 autour des 4 %.

Au niveau de la maintenance, le CNR retient une hypothèse d’augmentation de + 4,3 % (taux d'inflation hors tabac retenu dans le cadre du PLF pour 2023) des coûts d’entretien, hors personnel d'atelier. Les coûts de personnel sédentaire d'atelier évoluent selon les hypothèses de coûts sociaux présentés ci-avant. Pour les pneumatiques, le CNR poursuit la tendance observée en 2022 et applique l’augmentation tarifaire moyenne observée en 2022 auprès des principaux manufacturiers, soit + 3,8 % par trimestre. Au global, la hausse estimée est de 6,6 % en moyenne.

Enfin, au niveau des coûts d’infrastructure, des variations tarifaires de péages sont attendues pour le début de l’année 2023. Le CNR retient pour 2023 une estimation de + 4,6 % pour les poids lourds, tenant compte du dernier taux d’inflation communiqué par l’Insee et des formules d’actualisation tarifaires des principaux réseaux. La taxe à l’essieu est inchangée.

Nous vous recommandons

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

Mercedes-Benz fête les 20 ans de construction de l’Unimog dans son usine de Wörth.Après avoir été assemblée pendant plus de 50 ans dans l'usine sœur de Gaggenau, la production de l’Unimog a été transférée à l'usine de Wörth...

01/12/2022 | Usine
Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Napa lance les tambours de frein

Napa lance les tambours de frein

Volta Trucks séduit Heppner

Volta Trucks séduit Heppner

Plus d'articles