Un attelage prometteur entre Renault Trucks et Kleuster (Jean Lain Mobilités)

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un attelage prometteur entre Renault Trucks et Kleuster (Jean Lain Mobilités)

Gérard Têtu (Kleuster) et Julien Sonzini (Renault Trucks) sur le Mondial de l'Automobile 2022.

Kleuster, qui a récemment été intégré par le groupe de distribution Jean Lain Mobilités, a conclu un accord avec Renault Trucks afin d’accélérer la production de son triporteur à assistance électrique.

La multiplication des ZFE (zones à faibles émissions) et dans de nombreux cas, leur prochaine entrée en vigueur, et la croissance continue du marché du e-commerce et par extension, des livraisons, ouvrent de belles perspectives de croissance à Kleuster et son triporteur à assistance électrique Freegônes. Il était donc important d’envisager un moyen de pouvoir monter en puissance sur le front de la production, sans prendre trop de risques économiques, comme l’explique Gérard Têtu, fondateur de Kleuster, qui évolue au sein du groupe Jean Lain Mobilités. « L’opportunité de s’appuyer sur un partenaire industriel était formidable, car c’est leur marque de fabrique de produire en grande quantité rapidement et avec un niveau de qualité irréprochable », souligne-t-il.

Les points de vente Renault Trucks vont distribuer Kleuster en Europe

Kleuster a conclu un accord avec Renault Trucks pour une production dans l’usine de Vénissieux, « une production qui sera quintuplée à très court terme », dixeunt Gérard Têtu et Julien Sonzini, responsable des mobilités urbaines chez Renault Trucks. L’accord comporte aussi un volet distribution et Renault Trucks va diffuser les vélos-cargos par le biais de son réseau européen dès 2023. C’était déjà le cas en France où Clovis Location est aussi un prescripteur. « En revanche, l’accord ne comprend pas pour l’heure de volet capitalistique », précisent les deux dirigeants sur le stand Renault Trucks du Mondial de l’Automobile 2022. Rappelons que près de 200 Freegônes sont aujourd’hui en exploitation en France, un chiffre qui va bientôt croître à grande vitesse.

Proposer une solution de transport durable

Pour Renault Trucks, « il s’agit de proposer une solution de transport propre globale. Avec des camions 100 % électriques, des véhicules utilitaires 100 % électriques et désormais des vélos-cargos propres, qui vont assurer la maille du dernier km, du dernier mètre même, essentielle par rapport aux livraisons en zones urbaines. On ne parle plus de produit mais de solution », souligne Julien Sonzini. Le Freegônes se décline en cinq modules (cellule sèche, cellule frigorifique, food, plateau et benne) et se caractérise par sa robustesse et son ergonomie pensée pour la sécurité et le confort de l’opérateur. Son autonomie est de 80 km et son TCO est très compétitif.

Nous vous recommandons

Un Mercedes eActros intègre la flotte des Transports BFT

Un Mercedes eActros intègre la flotte des Transports BFT

Le transporteur lyonnais se dote d'un eActros 100 % électrique. Ce camion sera dédié à la distribution urbaine de marchandises dans le Grand Lyon.Les Transports BFT ont choisi, comme premier camion électrique, la version « 300 » de la...

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Le groupe Delavenne retient Bridgestone pour sa gestion de flotte

Le groupe Delavenne retient Bridgestone pour sa gestion de flotte

Les chargeurs éco-responsables ont leur label

Les chargeurs éco-responsables ont leur label

Plus d'articles