Un courant vert porte LeasePlan

Alexandre Guillet
Un courant vert porte LeasePlan

Un courant vert porte LeasePlan

Fort d’une solide situation financière, LeasePlan France se focalise sur son plan de transformation digitale et sur l’accompagnement des clients dans leur démarche de verdissement.

Indiquant ne pas être habilité à commenter les rumeurs de rachat de LeasePlan, la piste Santander n’ayant pas disparu des places de marché, Jérôme Conrad, président de LeasePlan France, préfère mettre l’accent sur les bonnes performances financières du groupe au premier semestre 2021, avec 6,8 milliards d’euros de liquidités disponibles. Une assise qui permet de piloter la mutation numérique à vitesse grand V tout en accompagnant la transition énergétique et les évolutions du marché des VO. Sur ce dernier point, on peut rappeler que la business unit CarNext a pris son autonomie, au niveau de l’activité comme des actifs, tout en restant naturellement un partenaire privilégié de LeasePlan.

Bénéficiant de l’essor de la LLD, périmètre relativement épargné par la crise récente par le jeu des prolongations de contrats ou des révisions de kilométrage, LeasePlan France voit sa flotte gérée progresser de 5,8 % et son portefeuille de commandes afficher un + 9 % à la fin du premier semestre 2021. Dans les volumes actuels, les véhicules électrifiés (HEV, BEV et PHEV) représentent 30 % de l’activité. Sachant que pour les zéro émission, les hybrides rechargeables (PHEV) pèsent deux fois plus lourd que les 100 % électriques (BEV). « Un dynamisme avéré qui est stimulé par l’essor des solutions locatives de financement, dans la mesure où elles diluent le risque de perte de valeur des véhicules électriques », souligne le top management de LeasePlan France, sans vouloir commenter plus précisément la robustesse des valeurs résiduelles des VE.

Le principal dossier de LeasePlan France réside dans la poursuite de son plan de transformation digitale. « Nos clients nous demandent un parcours omnicanal et sans couture et ne nous comparent pas seulement à nos concurrents, mais aussi à des prestataires d’autres secteurs. En clair, au-delà du prérequis des performances, le gain de temps devient la clé de voûte de la relation clients », pose Olivier Campanello, directeur des opérations du groupe (après-vente, achats) et du service clients. Et de poursuivre : « Quand un problème apparaît, qu’il y a une réclamation, il faut la traiter en moins d’une heure. Le benchmark, c’est l’univers bancaire : les opérations simples se font en ligne, via l’application, et les sujets plus ardus nécessitant du conseil font appels à l’expertise des conseillers. C’est là que la transformation digitale est névralgique, car les outils numériques doivent dégager du temps aux conseillers pour les résolutions de problèmes ou l’accompagnement stratégiques ». Après un faux départ il y a quelques années, mauvais choix technologique, LeasePlan a finalement opté pour une plateforme modulaire et la France avait le lead au niveau des applicatifs de back-office. Florence Clech-Verdier insiste sur l’envergure du programme et précise que plus de 150 parcours clients ont été typés.

Simultanément et à grâce à cette plateforme NextGen, LeasePlan France intensifie ses efforts pour accompagner ses clients dans leur démarche de verdissement de leur parc. « Actuellement, l’essentiel des demandes de nos clients se cristallise sur cet enjeu, paliers de renouvellement en tenant compte des aides, nouvelle car policy, simplification des interactions avec les conducteurs », synthétise Cyril Chatelet, directeur commercial et marketing du groupe.
Parmi les autres dossiers à l’ouvrage, le lancement d’une offre de LMD de 1 mois à 24 mois, avec gestion digitale, et l’optimisation de la marge nette par VO, ce qui peut passer par de nouveaux canaux et de nouvelles formes de commercialisation. « À plusieurs niveaux, des discussions sont ouvertes avec des groupes de distribution pour des prestations en marque blanche », ajoute Cyril Chatelet.
Sur la question des nouvelles mobilités (trottinettes, vélos, auto-partage, etc.), LeasePlan France est plus en retrait, affirmant que des pays comme les Pays-Bas ou la Belgique sont plus aux avant-postes sur ce point. Question de culture, d’une part, et question de rentabilité, d’autre part, les nouvelles mobilités faisant le buzz et ayant le crush médiatique facile, mais un charme moindre en termes d’euros sonnants et trébuchants.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles