Un nouvel appel à projets français pour stimuler l’innovation des batteries

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un nouvel appel à projets français pour stimuler l’innovation des batteries

L'État français donne une nouvelle impulsion pour favoriser l'innovation sur les technologies de batteries.

© Pagécran

Le gouvernement français lance l’appel à projets « Solutions et technologies innovantes pour les batteries », qui s’inscrit dans le cadre du quatrième Programme d'investissements d'avenir (PIA4) et du plan France Relance. Un domaine dans lequel la France n’est pas en avance.

Le gouvernement se dit conscient de l’enjeu névralgique que représente la maîtrise technologique des batteries et rappelle que la France a lancé dès 2018 « un ensemble d’initiatives qui ont permis de faire émerger dans notre pays deux grands projets d’usines de batteries pour le secteur de l’automobile et plusieurs projets de développement de matériaux et composants entrant dans la fabrication des batteries. Plusieurs projets ainsi financés en 2020 et 2021 font partie de l’initiative PIIEC batteries autorisée par la Commission européenne ».

Le gouvernement veut aller plus loin et amplifier « les efforts permettant de développer une offre nationale compétitive dans le domaine des batteries en construisant une stratégie ambitieuse et intégrée qui sera prochainement présentée ».

Le nouvel appel à projets, opéré pour le compte de l’État par Bpifrance, s’inscrit dans ce cadre et sera ouvert jusqu’au 10 janvier 2023. « Le développement rapide des besoins en stockage d’énergie par batteries va nécessiter des investissements considérables en matière de R&D et d’investissements industriels. Ce nouvel appel à projets permettra de soutenir de nouveaux projets concrets et innovants, pour réduire, par exemple, les besoins en métaux stratégiques, développer de nouveaux matériaux et explorer de nouvelles chimies de batteries, au service des territoires et de l’industrie », déclare Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Nous vous recommandons

Robert Breschkow (Seat et Cupra) : « Le concurrent de la Born n’existe pas encore»

Robert Breschkow (Seat et Cupra) : « Le concurrent de la Born n’existe pas encore»

A l’occasion des essais routiers de la Cupra Born, Robert Breschkow, directeur général de Seat et Cupra, s’est s’exprimé au sujet du positionnement des deux marques sur le territoire national, ainsi que sur la gamme produits et les...

26/11/2021 | FleetCupra
Recharge : Avia équipe ses stations et lance son pass e-mobilité avec Izivia

Recharge : Avia équipe ses stations et lance son pass e-mobilité avec Izivia

EVBox se connecte avec Chargemap

En bref

EVBox se connecte avec Chargemap

Vers une prime à la conversion pour les deux-roues motorisés

Vers une prime à la conversion pour les deux-roues motorisés

Plus d'articles