Un PDE en phase de déploiement chez Renault Trucks

Damien Chalon
Un PDE en phase de déploiement chez Renault Trucks

Un PDE en phase de déploiement chez Renault Trucks

Premier employeur privé du département du Rhône, Renault Trucks s’est récemment penché sur les déplacements et trajets domicile/travail de ses 5 300 salariés, avec comme finalité la mise sur pied d’un plan de déplacements entreprise (PDE). Les prémices de cette initiative remontent au mois de mai 2010 lorsque l’entreprise décide de questionner ses troupes de Vénissieux et de Saint-Priest. La direction de Renault Trucks apprend alors que ses employés sont répartis sur 600 communes, neuf départements et deux régions (Bourgogne et Rhône-Alpes), que 72 % d’entre eux utilisent leur véhicule personnel pour se rendre au travail, tandis que 12 % privilégient les transports en commun et que 7 % pratiquent le covoiturage, la bicyclette ou viennent à pied.

La fréquentation des navettes en hausse

Près de la moitié des automobilistes s’est néanmoins montrée ouverte à d’autres modes de transport, comme le covoiturage, les transports en commun (à condition qu’ils soient plus fiables) ou encore le vélo. Un message entendu par la direction. Elle envisage alors un partenariat avec le Grand Lyon, qui œuvre en faveur du covoiturage via son site www.covoiturage-grandlyon.com. L’entreprise a également procédé au renforcement des navettes internes non seulement pour que les salariés puissent se rendre sans difficulté d’un bout à l’autre du site (180 ha) mais aussi pour les inciter à emprunter les transports en commun. Ce sont désormais trois navettes, et non plus deux, qui transportent les salariés sur le dernier kilomètre de leur trajet, entre le site de l’entreprise et le pôle multimodal, d’où partent le métro, le tramway, les bus et les trains régionaux. Les horaires de fonctionnement ont également été allongés. Résultat, le succès est au rendez-vous avec une fréquentation en hausse de 40 % en l’espace de deux mois. Plus de 400 salariés empruntent désormais ce moyen de transport.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles