Un projet d'envergure pour la filière hydrogène européenne

Damien Chalon

Sujets relatifs :

,
Un projet d'envergure pour la filière hydrogène européenne

Un projet d'envergure pour la filière hydrogène européenne

Déployer une vaste infrastructure de recharge hydrogène pour permettre aux automobilistes de circuler dans toute l’Europe sans émettre de rejets polluants, voici l’objectif du projet Hydrogen Mobility Europe (H2ME). Celui-ci réunit notamment les initiatives nationales Mobilité Hydrogène France, H2 Mobility Deutschland, Scandinavian Hydrogen Highway Partnership et UK H2 Mobility, les constructeurs automobiles (Daimler, Symbio FCell, Hyundai, Honda, Intelligent Energy, Nissan) et les fournisseurs d’infrastructures, dont Air Liquide.

Premiers véhicules livrés en France et en Allemagne

JPEG - 269.4 ko
Le projet H2ME concerne pour l’heure 10 pays.

Les parties prenantes de ce projet prévoient que 200 véhicules électriques à hydrogène (FCEV) et 125 véhicules utilitaires électriques à prolongateur d’autonomie pile à hydrogène circulent en Europe d’ici à 2019, à quoi viendront s’ajouter 29 nouvelles stations de recharge d’hydrogène réparties dans 10 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, France, Islande, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). Les acteurs du projet ont pour cela débloqué une enveloppe budgétaire importante de 68 millions d’euros.

Les premiers véhicules concernés par l’opération ont été mis à la route dans le courant de l’été en Allemagne par Daimler et en France par Symbio FCell, principalement dans le cadre du projet HyWay mené en région Rhône-Alpes. Symbio FCell, qui développe des Kangoo Z.E. équipés d’un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène, est aujourd’hui le grand animateur de la filière hexagonale. Son directeur général, Fabio Ferrari, enfile donc en toute logique le costume de coordinateur des activités françaises du projet H2M. Pour lui, « il est essentiel d’investir dans la couverture de l’infrastructure de recharge d’hydrogène, aussi bien en France qu’en Europe. C’est pour cela qu’un plan coordonné au niveau européen nous semble vital pour le succès à long terme de cette technologie prometteuse au service d’une mobilité propre ».

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles