Un ticket Mobivia Black Star pour l'usine de Bridgestone de Béthune

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
Un ticket Mobivia Black Star pour l'usine de Bridgestone de Béthune

Un ticket Mobivia Black Star pour l'usine de Bridgestone de Béthune

Avec l’appui de Bridgestone et des pouvoirs publics, Mobivia et Black Star créent une unité de reconditionnement de pneus sur le site de Béthune, ce qui va permettre de créer, à terme, près de 200 emplois dans l’économie circulaire.

Le groupe Mobivia et Black Star, spécialiste des pneumatiques reconditionnés, ont signé un accord pour la création d’une unité de collecte, de tri et de reconditionnement de pneus tourisme au sein du Pôle industriel multi-technologies de Béthune. Soutenu par Bridgestone, ce premier projet de réindustrialisation du site permettra la création d’une cinquantaine d’emplois en 2022, et de près de 200 emplois à horizon 2025. En l’espèce, on parle de premier projet, car il n’occupera que 25 % de la surface du site d’origine, récemment fermé par Bridgestone.

Via sa filiale iWip dédiée à l’économie circulaire, Mobivia et Black Star vont développer sur ce site un écosystème intégré de recyclage de pneumatiques. « Collectés dans les centres-autos de Mobivia (Norauto, Midas et Carter-Cash), les pneumatiques seront acheminés, triés puis reconditionnés avant d’être mis de nouveau sur le marché. Chaque pneumatique reconditionné permet d’économiser 80 % de matière, soit 9 kg de gomme et d’acier », précise un communiqué.

L’État français, la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane et la région Hauts-de-France ont soutenu le projet, y compris financièrement, ce qui a assuré sa faisabilité, comme le rappellent Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ainsi que Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France.

« Après plus de 20 années à développer 22 filières de gestion de la fin de vie de produits usagés issus de nos réseaux Norauto, Midas, Carter-Cash, et A.T.U en Allemagne, nous entrons dans une nouvelle ère qui vise à prolonger la durée de vie des produits collectés. Nous avons démarré il y a quelques mois la régénération des batteries plomb permettant de donner un cycle de vie supplémentaire pour un tiers des batteries usagées. C’est à présent autour du pneu que nous poursuivons notre engagement, contribuant au développement d’industries d’avenir sur le territoire français, en particulier en Hauts-de-France, avec un projet au cœur de la raison d’être de Mobivia : Opening sustainable mobility to all », met en exergue Fabien Derville, président de Mobivia.

Nous vous recommandons

Bosch Classic a organisé son premier séminaire

Bosch Classic a organisé son premier séminaire

L’enseigne de diagnostic, de maintenance et de réparation du groupe allemand dédiée aux véhicules anciens a organisé, les 24 et 25 novembre derniers, à Magny-Cours, le premier séminaire de son histoire.Pour cette première édition,...

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

LOOQER, la nouvelle solution de diag signée Würth

Vidéo

LOOQER, la nouvelle solution de diag signée Würth

Vroomly se rapproche du monde étudiant et s’associe au Garac

Vroomly se rapproche du monde étudiant et s’associe au Garac

Plus d'articles