Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs

Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs

L’année 2018 est restée positive pour la filière de la maintenance automobile, malgré une fin d’année en chute.

Le commerce de gros, toutes activités confondues, a progressé en France l’an passé. Mais avec une amélioration moindre en fin d’année 2018. La hausse n’a été que de 1 % au quatrième trimestre 2018 (par rapport au 4T 2017). Le secteur du commerce des pièces détachées colle à cette tendance.

La peinture et les prestations d’atelier tirent l’activité

De manière précise, le baromètre de la Feda indique que c’est le commerce des pièces de grandes ventes qui limite la hausse avec un recul sur ce segment de 4 % au 4T 2018. Même chose pour les pièces techniques, elles aussi en retrait (– 2 %). À l’inverse, la peinture (+ 7 %) et les prestations d’atelier (+ 7 %) tirent l’activité des distributeurs sur le dernier trimestre 2018.

Globalement, l’activité de distribution sur l’année passée est restée sur une tendance positive, comprise entre + 2 % et + 8,5 % selon les catégories. « Le deuxième trimestre de cette année risque d’être moins positif vu la complication de la conjoncture européenne » prévient Laurent Frelat, directeur général de l’institut I+C. L’activité PL a été plus largement orientée à la hausse (+ 4 % au 4T 2018 et + 5 % sur l’année).

Pour ce qui concerne les délais de paiement, la CGI mesure une réduction sur la fin de l’année avec une hausse (modérée) des défaillances d’entreprises clientes. Les marges des distributeurs peinent à se restaurer. Les coûts logistiques sont en augmentation mais de manière moins prononcée que sur le trimestre passé. « Un quart des entreprises déclarent un coût logistique en hausse. Cela s’explique par une augmentation du prix des carburants et de la main-d’œuvre, mais aussi par une demande accrue des commandes de la part des clients », souligne Laurent Frelat.

Fin d’année 2018 difficile pour les réparateurs

Pour ce qui concerne les réparateurs, I+C note un net recul de 1,5 % de leur activité sur novembre/décembre 2018 (par rapport à la même période de 2017). Cette baisse a été plus marquée chez les MRA et les centres-autos (– 3 %). Les réparateurs rapides affichent – 1 %. La tendance globale sur l’année chez les réparateurs reste toutefois légèrement positive, à 0,8 %, pénalisée par une contre-performance en juillet/août. Les réparateurs rapides et les pneumaticiens progressent eux de 2 % en moyenne sur l’année 2018.

Nous vous recommandons

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Internet

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

idgarages.com annonce avoir levé 8 millions d’euros pour poursuivre son développement. La moitié de cette somme a été apportée par La Banque des Territoires.Le comparateur de devis automobile, idgarages.com, filiale du groupe Parts...

27/10/2021 | Après-vente
Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Plus d'articles