Une Polo restylée et 100 % thermique

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

,
Une Polo restylée et 100 % thermique

Une Polo restylée et 100 % thermique

Malgré l’évolution vers l’électrique et l’hybride, Volkswagen renouvelle son best-seller uniquement en version thermique. La Polo se rapproche de plus en plus de sa grande sœur, la Golf, notamment par ses technologies embarquées.

La citadine de Volkswagen fait de la résistance ! La sixième génération de la Polo n’est disponible qu’en thermique essence. En effet, aucune solution hybride rechargeable n’est proposée sur ce modèle. Les évolutions apportées sur cette nouvelle génération renforcent toutefois, une fois de plus, son lien de parenté avec sa grande sœur, la Golf.

Un segment très concurrencé

La sixième génération de la Polo poursuit l’aventure de cette voiture « polyvalente » sur un segment de clientèle très large. En France, ce modèle représente une part de marché de 6,8 % en 2021. La citadine allemande, avec un quart des volumes dans l’Hexagone, se positionne comme la meilleure vente de la marque devant le T-Roc et le T-Cross. Par ailleurs, ce modèle doit faire face à une concurrence féroce sur le segment B. Sur un marché qui représente 30 % des ventes en France, la Volkswagen Polo se positionne à la sixième place derrière la Peugeot 208, la Renault Clio, la Dacia Sandero, la Toyota Yaris et la Citroën C3. Vendu à plus de 18 millions d’exemplaires à travers le monde depuis sa sortie en 1975, ce best-seller est très important pour la marque en France. Sa clientèle est plus jeune (48 ans en moyenne) et plus féminine.

Une ressemblance frappante avec la Golf

Côté design, l’évolution stylistique extérieure n’est pas révolutionnaire. Toutefois, la Polo se rapproche de plus en plus de la Golf dans un format plus compact. On retrouve notamment l’éclairage à LED sur toutes les finitions et un toit panoramique, rare aujourd’hui sur ce segment. À l’intérieur, le tableau de bord ne bouge pas, mais offre une connectivité avancée. La Polo restylée reçoit, par ailleurs, un nouveau volant et de nouvelles selleries. Le Digital Cockpit est présent sur l’entrée de gamme et le Lane Assist est proposé en série. Enfin, le volume du coffre est de 351 litres, soit le plus grand de son segment.

Sous le capot, l’offre de motorisation ne change pas. On retrouve toujours les trois cylindres essence 1.0 l MPI de 80 ch, de 95 ch et de 110 ch (DSG7). Plus tard, la Polo GTI sera également de la partie avec un quatre cylindres 2.0L TSI de 207 ch. Le mix motorisation de cette nouvelle Polo devrait évoluer vers la boîte automatique DGS7 préférée à la boîte manuelle. Si aucun bloc diesel ne figure en revanche au programme, la Polo est toutefois proposée en motorisation GNV pour les flottes.

Quatre finitions sont proposées : Life, Style, R-Line et GTI pour la performance et la sportivité. La bonne surprise c’est bien évidemment cette version GTI de 207 ch qui reste à part dans cet univers de plus en plus électrique.

Les tarifs démarrent à 18 000 euros. Une gamme Business a également été développée sur l’ensemble de la gamme. Cette nouvelle Polo récupère un condensé d’Adas présents sur la Golf. Enfin, ce modèle est doté, en option, du Travel Assist.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles