Activité VO : satisfaction en baisse chez les concessionnaires

Victoire de Faultrier-Travers
Activité VO : satisfaction en baisse chez les concessionnaires

© Auto Infos

La Cote d'amour des constructeurs, réalisée par la branche VP du CNPA, en partenariat avec Leads Machine, et le magazine Auto Infos, a étudié pour la 26e année l'évolution de la relation entre les distributeurs de marque et les constructeurs. Après le service après-vente, focus sur l'activité VO.

Dans les dernières enquêtes de la Cote d'amour des constructeurs, le bloc de l'activité véhicules d'occasion est traditionnellement le moins bien noté. Cette année encore, il perd sept points avec une appréciation moyenne de 37,25 % d'opinions satisfaisantes contre 44,25 % en 2020. Cependant, les items relatifs aux VO obtiennent une moyenne de 4,31/10 contre 4,12/10 l'an dernier.

Parmi les motifs de satisfaction des concessionnaires interrogés, on retrouve la vente de véhicules d'occasion (39 % d'entre eux sont satisfaits). De son côté, la satisfaction de l'activité VN ne s'élève qu'à 4 %. En termes d'insatisfaction, l'activité VO représente une part de 19 %, plus importante que les 14 % côté véhicules neufs.
Plus en détails, la mise en avant du label VO satisfait 50 % des concessionnaires interrogés, soit une baisse de 4 % par rapport à 2020. Les marques Dacia et Mercedes sont au coude à coude, respectivement à la première et deuxième place du classement, suivies de Mini, Renault et Mazda. Au niveau du prix d'achat des VO chez les constructeurs, 27 % en sont satisfait, soit 10 % de moins qu'en 2020. La qualité de l'offre (mix modèle VO) proposée par le constructeur satisfait 27 %, soit encore une baisse de 14 % par rapport à 2020. Concernant le prix d'achat des VO chez le constructeur, Dacia et Mercedes conservent leurs places sur le podium, avec cette fois Renault en troisième position suivi de Volvo et Seat. De même, l'animation commerciale du label VO constructeur connaît un recul de 8 % par rapport à 2020, avec 37 % de sondés satisfaits en 2021. Mini prend sa revanche sur Dacia et Mercedes au niveau de l'animation commerciale autour du label VO. Enfin, la qualité de l'offre est jugée meilleure chez Skoda, devant Volvo et Mercedes-Benz.

Si le marché VO s’est bien porté en 2021, avec un nombre de transactions qui franchit le cap des 6 millions d'unités écoulées, il commence à souffrir en cette fin d’année. Le CNPA souligne que les constructeurs ont tendance à raréfier leur offre et à orienter les volumes vers une clientèle plus lucrative. Enfin, les centres VO des constructeurs sont moins bien approvisionnés, avec une augmentation des prix associée.

Nous vous recommandons

La nouvelle dynamique Autoneo

La nouvelle dynamique Autoneo

Jusque-là plutôt discrète, l’enseigne de carrosserie Autoneo souhaite davantage se mettre en avant. Sa nouvelle équipe dirigeante multiplie les accords pour séduire les professionnels et les accompagner vers la diversification.Après...

05/12/2021 | CarrosserieRéseaux
Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

75 bougies pour Schaeffler

75 bougies pour Schaeffler

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Plus d'articles