Véhicules connectés : Qualcomm séduit à son tour Stellantis

Yelen BONHOMME-ALLARD
Véhicules connectés : Qualcomm séduit à son tour Stellantis

Stellantis et Qualcomm collaborent pour accélérer sur les véhicules connectés.

© Stephane Sby Balmy

Stellantis vient de conclure un partenariat avec Qualcomm pour déployer la technologie Snapdragon dans ses futurs véhicules. Les 14 marques du groupe sont concernées par cet accord. La première application sera réalisée sur les véhicules de la marque Maserati.

Après Renault, Volvo, Ferrari et BMW Group, c’est au tour de Stellantis de faire confiance à Qualcomm Technologies. Leur partenariat pluriannuel vise à optimiser les nouvelles plateformes de véhicules grâce aux plateformes évolutives Snapdragon qui seront installées à bord des futurs modèles des 14 marques de Stellantis à partir de 2024. Celles-ci promettent de hautes performances et une basse consommation. De fait, en s’appuyant sur Google Android, elles permettront au système d’infodivertissement de la marque d’être deux fois plus rapide, tandis que la rapidité de la création de graphiques sera multipliée par dix.

Par ailleurs, cet accord contribuera également à sécuriser la chaîne d'approvisionnement de Stellantis en composants stratégiques. « La vaste expérience de Qualcomm Technologies dans le secteur automobile et son envergure en tant que leader des semi-conducteurs nous permettront d'intégrer verticalement les éléments clés de nos nouvelles plateformes et de gérer plus étroitement l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement électronique afin de fournir un accès aux meilleures technologies permettant de réaliser le potentiel de volume de Stellantis et d'atteindre notre ambition Dare Forward 2030 », confirme Carlos Tavares, P-DG de l’entreprise.

Les deux entreprises assurent que des mises à jour seront réalisées régulièrement au fil du temps afin que les véhicules bénéficient des dernières fonctionnalités. « En créant des plateformes automobiles ouvertes, évolutives et complètes qui englobent les semi-conducteurs, les systèmes, les logiciels et les services, nous donnons à Stellantis, ainsi qu’à l’écosystème automobile au sens large, les moyens de mener la transformation vers l’ère numérique de l’automobile », souligne Cristiano Amon, président et P-DG de Qualcomm Incorporated. Ce dernier ne s'interdit pas d'autres partenariats au sein de l'industrie automobile.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles