Véhicules électriques : inédite joint-venture entre Honda et Sony

Véhicules électriques : inédite joint-venture entre Honda et Sony

© Montage A&E

Les deux entreprises japonaises annoncent la création d'une co-entreprise en vue de développer des véhicules électriques communs. 

Une alliance entre Honda et Sony… À l’heure où la digitalisation de l’automobile bat son plein, voilà un rapprochement qui paraît logique. Les deux entreprises en présence ont été fondées au Japon : l’une est un constructeur automobile reconnu, l’autre – à l'origine de la célèbre console de jeux vidéos PlayStation – est un géant de la tech. Oui, mais voilà : l’annonce de la création d’une co-entreprise entre ces deux grands noms ne concerne pas directement la connectivité ou la fourniture de solutions logicielles mais l’avenir du véhicule électrique.

« Bien que Sony et Honda soient des entreprises qui partagent de nombreuses similitudes historiques et culturelles, nos domaines d'expertise technologique sont très différents. Par conséquent, je pense que cette alliance qui réunit les forces de nos deux sociétés offre de grandes possibilités pour l'avenir de la mobilité », a indiqué Toshihiro Mibe, le P-DG de Honda Motor.

Une joint-venture sans nom

Selon la lettre d'intention signée par Toshihiro Mibe, P-DG de Honda Motor et Kenichiro Yoshi, P-DG de Sony, la création de cette inédite co-entreprise - qui devrait être opérationnelle dès 2025 - a pour objectif « le développement et la vente en commun de véhicules électriques à batteries (BEV) à haute valeur ajoutée ainsi que la fourniture de services de mobilités ».  

En détails, Honda devrait apporter son expertise en matière de production automobile et d'après-vente tandis que Sony mettra à disposition son savoir-faire technologique (info-divertissement, systèmes d'aides à la conduite, etc.) et sera chargé de la création d'une nouvelle plateforme de services de mobilité. Si le nom de la future entité n'a pas encore été trouvé, les produits qui en seront issus devraient être fabriqués sur les lignes de production Honda et commercialisés au Japon bien sûr, aux États-Unis mais aussi en Europe.

Sony rêve d'un avenir automobile 

Depuis quelques temps déjà, Sony, l'un des géants japonais de la tech, ne cache pas son intention de se lancer sur le marché automobile en tant que constructeur. Le dernier CES de Las Vegas l’a prouvé.

En janvier, l’entreprise avait profité de l'événement pour présenter un concept-car. Très abouti et prenant les traits d'un  SUV, ce modèle, Vision S-02, pourrait être le deuxième véhicule de sa future gamme de véhicules 100 % électriques. En 2020, Sony avait surpris en révélant une berline, Vision-S, bardée de capteurs et de systèmes high-tech, présentée comme l'avenir du véhicule autonome. 

Nous vous recommandons

Le loueur Virtuo injecte 40 millions d'euros dans sa croissance européenne

Le loueur Virtuo injecte 40 millions d'euros dans sa croissance européenne

Le loueur en ligne Virtuo vient de décrocher une ligne de financement de 40 millions d'euros auprès de BNP Paribas. Cette opération lui offre les moyens de financer la croissance de sa flotte de véhicules en France, en Allemagne et en...

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Tesla ouvre son plus grand centre français à proximité de Paris

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

TSG et Atlante vont déployer des hubs de recharge rapide

En bref

TSG et Atlante vont déployer des hubs de recharge rapide

Plus d'articles