Véhicules électriques : LG et Honda s'allient pour produire des batteries aux États-Unis

Véhicules électriques : LG et Honda s'allient pour produire des batteries aux États-Unis

Réservée à l'Europe, la Honda e est pour l'heure le seul modèle 100 % électrique du constructeur japonais. (image d'illustration)

© Honda

Les deux entreprises ont annoncé la création d'une coentreprise visant à produire les batteries électriques nécessaires aux futures Honda et Acura 100 % électriques commercialisées sur le marché nord-américain. 

La liste des gigafactories – ces usines de production de batteries électriques – qui poussent à travers le monde pour répondre aux besoins d'une industrie automobile électrifiée s'allonge encore. L'Europe n'est, cette fois-ci, pas concernée puisque le projet mené par Honda se situe aux États-Unis.

Présent sur le marché nord-américain avec ses marques Honda et Acura (au positionnement plus premium), qui accueilleront prochainement dans leurs gammes des véhicules 100 % électriques, le constructeur japonais s'est rapproché d'un autre acteur japonais – LG – présenté comme le premier fabricant mondial de batteries électriques.

Désormais associés au sein d'une coentreprise, Honda Motor et LG Energy Solution vont investir 4,4 milliards de dollars pour faire sortir de terre une gigafactory d'une capacité annuelle de 40 GWh. Cette nouvelle usine de batteries, dont le lieu d'implantation est encore incertain, devrait être construite courant 2023 et opérationnelle dès 2025.

Produire des véhicules électriques le plus localement possible 

« Notre coentreprise avec Honda, qui jouit d'une réputation de marque importante, est une étape importante dans notre stratégie à moyen et long terme de promotion de l'électrification sur le marché nord-américain en croissance rapide », commente dans un communiqué Youngsoo Kwon, P-DG de LG Energy Solution.

Toshihiro Mibe, le P-DG d'Honda rappelle pour sa part que son entreprise s'est fixé « un objectif de neutralité carbone pour tous les produits et activités d'ici à 2050 » et s'est engagée « à s'approvisionner le plus localement possible en batteries électriques ». Soit, en d'autres termes, importer le moins d'éléments possibles pour assurer la fabrication complète de ses véhicules électriques au plus près de ses clients.

Nous vous recommandons

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Elli, filiale du groupe Volkswagen en charge de la recharge, vient de nouer un accord avec le groupe Elia et sa start-up re.alto. L’objectif consiste à intégrer les véhicules électriques au sein des réseaux d’électricité gérés...

Les bornes de recharge, variables d'ajustement en cas de pénurie d'électricité cet hiver ?

Etude

Les bornes de recharge, variables d'ajustement en cas de pénurie d'électricité cet hiver ?

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Plus d'articles