Véhicules hors d'usage : Indra partenaire des agents Renault

Saïda DJERRADA
Véhicules hors d'usage : Indra partenaire des agents Renault

Véhicules hors d'usage : Indra partenaire des agents Renault

Le recycleur officialise son partenariat avec le Groupement des Agents Renault (GAR). De la reprise du véhicule en fin de vie jusqu’à la fourniture de pièces de réemploi, Indra Automobile Recycling devient le partenaire privilégié des agents du constructeur.

Indra Automobile Recycling ne sera pas seulement le fournisseur privilégié de pièces d’occasion des concessionnaires et agents Renault. Quelques mois après avoir mis en place une plate-forme en ligne de commande de pièces de réemploi, dédiée aux professionnels du réseau constructeur, le recycleur automobile officialise un partenariat pour la prise en charge des véhicules en fin de vie.

Indra permettra ainsi aux agents Renault le traitement de ces véhicules par des centres véhicules hors d’usage (VHU). Le recycleur s’appuie sur un réseau de 350 centres VHU, couvrant l’ensemble du processus du recyclage automobile pour atteindre 95% de recyclage de la masse du véhicule. Par ailleurs, Indra assurera, entre autres, l’évacuation des véhicules abandonnés sur le parc des agents, en passant par la voie judiciaire. « Nos services de prise en charge des véhicules apportent au réseau Renault, une garantie totale quant à la traçabilité et au respect de la réglementation pour le traitement des véhicules abandonnés ou en fin de vie » commente Régis Poulet, directeur commercial d’Indra Automobile Recycling.

Une aide pour la prime à la conversion

Détenu à parts égales par Renault et Suez, Indra ajoute à son portefeuille « un réseau de 3 000 réparateurs en mécanique et en carrosserie ». Du côté du constructeur, outre la possibilité de commander facilement des pièces issues de l’économie circulaire, cette collaboration permet de répondre aux besoins liés à la prime à la conversion effective depuis le 1er janvier dernier.

Rappelons que les véhicules d’occasion ayant des émissions de CO2 inférieures ou égales à 130g/km sont éligibles à la prime à la conversion, à condition que l’automobiliste mette à la destruction son ancien véhicule immatriculé avant 2001 si c’est un diesel et avant 1997 pour les motorisations essence.

« Ce partenariat avec INDRA nous l’avons conçu avec pour objectif de répondre à des problématiques et à des besoins organisationnels du réseau d’Agents, dans le cadre de la Pièce de Réemploi, de l’évacuation des véhicules abandonnés et dernièrement dans le cadre de la Prime à la Conversion » ont effectivement indiqué Corinne Lefèvre et Daniel Salin, Co-présidents du GAR.

Nous vous recommandons

Corteco recrute Frédéric Campmas

Corteco recrute Frédéric Campmas

Depuis le 4 octobre dernier, Frédéric Campmas a rejoint le groupe Corteco en qualité de chef de région sud-ouest et reporte directement au directeur commercial Pierre Baulu.Frédéric Campmas vient donc d’intégrer les équipes de...

15/10/2021 | Corteco
GoMecano lève 2 millions d'euros

GoMecano lève 2 millions d'euros

AAG ouvre la deuxième édition de Garage Expo

AAG ouvre la deuxième édition de Garage Expo

Les défaillances d’entreprises au plus bas au troisième trimestre

Les défaillances d’entreprises au plus bas au troisième trimestre

Plus d'articles