Vélos, scooters électriques, covoiturage… la mobilité durable grande gagnante de la pénurie d’essence ?

Vélos, scooters électriques, covoiturage… la mobilité durable grande gagnante de la pénurie d’essence ?

Dans l’impossibilité d’utiliser leurs voitures, les conducteurs se tournent de plus en plus vers des alternatives de mobilité à l’instar du covoiturage ou des solutions de free-floating, mais ils investissent également dans des solutions de micromobilité.

Alors que du côté des raffineries on tente de trouver un accord solide et durable, la situation n’est pas encore près de s’arranger dans les stations-service. Face à l’impossibilité de faire son plein d’essence ou de gasoil, les Français se tournent vers des alternatives de mobilité.

Comme la crise Covid avant elle, la pénurie de carburants aura-t-elle un effet « positif » sur la mobilité des Français et la réduction des émissions carbone ? C’est en tout cas ce que certains ont commencé à observer depuis quelques jours. Il faut dire que la situation est plus que propice au développement des nouvelles mobilités et à la croissance prépondérante des acteurs de ce secteur. L’application multi-modale FreeNow a, par exemple, enregistré sur les derniers jours une hausse de 9 % des trajets effectués en mobilités douces partagées (scooters, trottinettes et vélos 100 % électriques). À contrario, elle constate une baisse de 3 % de ses chauffeurs VTC actifs et de 6 % du nombre de courses effectuées, alors que la tendance était à l’inverse depuis le début du mois de septembre.

Le covoiturage en roue de secours

Alors que le gouvernement vient d’annoncer un bonus à venir pour inciter au covoiturage, la pénurie de carburants bouscule déjà l’agenda. De nombreux automobilistes ont désormais recours ou envisagent de recourir au partage de trajets, face à l’incertitude des prochains jours et à la galère dans de nombreuses stations-service. « Dans de telles circonstances, c’est toujours plus rassurant de savoir que l’on peut demander de l’aide à son covoitureur favori sur une application. Si tout le monde trouve prudent d’avoir une roue de secours à l'arrière de sa voiture, ça l’est tout autant d’avoir un conducteur de secours », commente Tom Attias, responsable du développement chez Karos, l’application spécialisée dans le covoiturage domicile-travail. Et de poursuivre : « Depuis ce week-end, au service support, nous avons reçu des messages du genre : Help ! Je crains d’être à court d’essence, possible de covoiturer ? ». Toutefois, à la question « observe-t-on déjà une hausse des covoiturages liés à la pénurie ? », le responsable tempère : « Oui et non, pour être rigoureux. La hausse du covoiturage liée à la pénurie est simultanément masquée par la baisse liée aux automobilistes qui peuvent opter pour le télétravail. C’est un phénomène que l’on a déjà observé lors des grèves de transport. En revanche, nous avons un léger pic de nouveaux inscrits et du nombre de primo-covoitureurs, signes que des comportements inhabituels sont à l’œuvre », poursuit-il. Son concurrent Klaxit enregistre également des chiffres conséquents : + 51 % d’inscriptions sur une semaine (dimanche 9 octobre versus dimanche 2 octobre), et ce partout en France. L’Île-de-France enregistre à elle seule une hausse des inscriptions de plus de 80 %. « Nous avons également reçu un nombre important de demandes d'entreprises qui souhaitent mettre en place notre solution très rapidement. C'est très rare, nous n'avons en général aucune demande d'entreprises le week-end », s'étonne Julien Honnart, fondateur de Klaxit.

Les scooters électriques et le vélo, stars de la route ?

Dans l’impossibilité d’utiliser leurs voitures, les conducteurs se tournent de plus en plus vers des alternatives de mobilité à l’instar du covoiturage ou des solutions de free-floating, mais ils investissent également dans des solutions de micromobilité. L’acteur Suédois Vässla, qui propose la location privée de vélos électriques sur abonnement, a enregistré une hausse des inscriptions sur son site de + 15 % ces derniers jours par rapport à la normale. Arrivé à Paris en mai dernier, il enregistre depuis une forte croissance, avec plus de 1 900 utilisateurs abonnés en moins de cinq mois, et un chiffre d’affaires mensuel supérieur à 150 000 euros. Il convient de souligner que 25 % des utilisateurs ont entre 18 et 25 ans, le reste ayant plus de 30 ans, et tous ont souscrit à un abonnement Premium, soit un minimum de six mois de location du vélo.

Aussi, avec près 50 % de fréquentation en plus ces deux dernières semaines sur son site internet, le distributeur français de scooters électriques Tym constate l’intérêt grandissant des Français pour ce type de véhicule, notamment en région où l’offre de transports en commun est moins développée (+ 75 % à Marseille, + 157 % à Montpellier, + 13 % à Paris, + 72 % à Nice, + 145 % à Toulouse…) et la tendance ne désemplit pas. Une solution également plébiscitée par les professionnels. La flotte de véhicules de livraison de repas pour séniors Saveurs et Vie échappe actuellement aux difficultés liées à la pénurie d’essence. Une aubaine surtout pour le client fragile dépendant de ce service pour leur alimentation. Depuis quelques années, l’entreprise a en effet décidé d’entamer sa mue écologique et ses véhicules de livraison sont désormais électriques.

Nous vous recommandons

De nouvelles stations GNV complètent le maillage autoroutier

En bref

De nouvelles stations GNV complètent le maillage autoroutier

Certas Energy France, qui exploite la marque Esso, et Engie Solutions, fournisseur d’énergie décarbonée, mettent en service deux stations GNV. Elles faciliteront l’avitaillement des véhicules lourds et légers compatibles sur les...

30/11/2022 | Station-serviceAutoroute
Le bailleur associatif Foncière Logement va équiper son parc locatif de bornes de recharge pour véhicules électriques

En bref

Le bailleur associatif Foncière Logement va équiper son parc locatif de bornes de recharge pour véhicules électriques

L’application Shell Recharge Solutions dénombre 500 000 utilisateurs

L’application Shell Recharge Solutions dénombre 500 000 utilisateurs

Les parkings de la Saemes choisis par Troopy pour accueillir ses hubs de recharge troopy Energy Solution

Les parkings de la Saemes choisis par Troopy pour accueillir ses hubs de recharge troopy Energy Solution

Plus d'articles