VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

© VelyVelo

La start-up, spécialisée dans la gestion de flotte de vélos à assistance électrique, lance le V’sco, un véhicule qui réunit le meilleur du vélo et du scooter pour le secteur de la cyclo logistique.

L’équipe innovation de VelyVelo a mis l’accent sur des composants permettant à ce nouveau mode de déplacement de nécessité moins de maintenance, malgré une utilisation intensive, et d'apporter plus de confort. "Depuis la création de VelyVelo, nous avons accumulé de nombreux retours clients qui exercent dans différents domaines (livraison de repas, quick commerce, e-commerce).  L’historique de réparations et l’analyse de la data embarquée sur nos vélos nous ont permis d’en retirer des enseignements, explique Othman Razine, cofondateur de la jeune pousse. Nos clients ont tous un usage très intensif du vélo. Un vélo électrique part en révision entre 1 000/1 500 km d’utilisation alors que pour un scooter, c’est à partir de 4 000 voire 5 000 km. Nous avons souhaité prendre le meilleur des deux véhicules pour créer un vélo électrique utilitaire design et plus résistant.

Concrètement, le V’sco est vélo suréquipé qui emprunte certains éléments au scooter comme une fourche hydraulique pour une meilleure suspension, ou encore une béquille renforcée pour une meilleure stabilité à l’arrêt même chargé. Le cadre a lui aussi été consolidé et le guidon réhaussé pour améliorer la position du conducteur. Entièrement personnalisable  (jante/porte-bagage/pédales), il est disponible en deux modèles : l’un est limité à 25 km/h pour les grandes agglomérations et l’autre à 45 km/h pour la grande couronne (véhicule immatriculé). VelyVelo a opté pour une double batterie au phosphate sans cobalt, située sur le cadre et sous la selle, pour une autonomie de 150 km. Quant à la capacité de chargement (repas, colis, courses…), elle s'élève jusqu’à 100 kg de charge à l’arrière du vélo.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

Autopartage : Zity by Mobilize intègre FreeNow

En bref

Autopartage : Zity by Mobilize intègre FreeNow

Plus d'articles