Vers une prime à la conversion pour les deux-roues motorisés

Frédéric MARTY
Vers une prime à la conversion pour les deux-roues motorisés

L'une des mesures alternatives au contrôle technique des deux-roues pourrait prendre la forme d'une prime à la conversion pour favoriser la transition vers l'électrique et les véhicules très peu polluants.

© Studio Goico 2021

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, vient de présenter les mesures alternatives au contrôle technique des deux-roues motorisés. Parmi ces dernières, figure le projet d’une prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 6 000 euros.

Depuis la suspension du contrôle technique des deux-roues motorisés au mois de juillet dernier, le ministère des Transports travaillait sur des mesures alternatives, en concertation avec la Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française des motards en colère (FFMC). Jean-Baptiste Djebbari vient de présenter les propositions, qui seront présentées à la Commission européenne dans les jours à venir. L’une des mesures les plus marquantes est l’instauration d’une prime à la conversion « pour l’achat de deux-roues électriques ou très peu polluants pouvant atteindre jusqu’à 6 000 euros, accessible sans condition de revenu ». Une disposition qui serait également ouverte au rétrofit des motos actuelles selon le ministère, qui ne précise pas encore les modalités d’application de cette prime. Cependant, d’autres mesures accompagnent cette prime pour tenter de convaincre la Commission européenne.

Déploiement de radars sonores

Pour compléter cet outil de transition énergétique, le ministère a également annoncé l’installation de radars destinés au contrôle des émissions sonores dès 2022. Aucun nombre n’est précisé pour l’instant mais le ministère souligne déjà que les sanctions seront maintenues à un niveau élevé après une phase de pédagogie. Les échappements non homologués ou modifiés pourront donc coûter jusqu’à 1 500 euros à leur propriétaire, avec immobilisation de leur véhicule. Au-delà de la répression, les autres mesures se situent sur le terrain de la formation et de l’éducation routière.

Adaptation des permis de conduire

Afin de favoriser la sécurité des deux-roues motorisés, le permis B devrait inclure une mention particulière sur leurs spécificités. Les permis A1 et A2 devraient aussi contenir des mentions spécifiques sur l’entretien du véhicule, l’éco-conduite et la problématique du bruit. Le ministère ne donne pas plus de détails sur la manière dont ces sujets seront insérés dans les différents permis. Pour compléter ce dispositif, plusieurs opérations de prévention mettront l’accent sur le port des gants et du gilet airbag. De leur côté, les motards poursuivront leurs actions de sensibilisation, notamment auprès des scolaires, des élus et techniciens des collectivités territoriales à travers l’opération « Motard d’un jour ». Autre coup de pouce favorable à la sécurité, les plans départementaux d’actions de sécurité routière (PDASR) devront comporter un volet sur les deux et trois roues motorisés dès l’année prochaine. Enfin, le ministère met également en avant l’obligation récente de la signalisation des angles morts sur les véhicules lourds.

Mesures suffisantes pour une dérogation ?

La Commission européenne devrait donner son avis sur la pertinence de ces mesures et entériner ou non la demande de dérogation au contrôle technique. Une dérogation déjà obtenue par la Finlande, l’Irlande et les Pays-Bas. Au-delà de ce résultat, le déploiement d’une prime à la conversion pour les deux-roues pourrait faciliter le passage à l’électrique, au moment où plusieurs grands constructeurs s’apprêtent à lancer des véhicules de nouvelle génération.

Nous vous recommandons

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement annonce le lancement de « Rebond Industriel ». Ce dispositif a pour but d'accompagner les territoires concernés par les transformations de la filière automobile.Le ministre de l'Économie des finances de la souveraineté...

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Auto Infos vous souhaite de bonnes vacances !

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

Reportage

Jean Lain Mobilités s’empare des mobilités urbaines

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

Plus d'articles