Vers une remise en cause de la procédure VE ?

Fabio CROCCO
Vers une remise en cause de la procédure VE ?

Vers une remise en cause de la procédure VE ?

En mai dernier, l’association 40 millions d’automobilistes pointait du doigt certains abus dans l’application de la procédure VE, qui vient de fêter sa première année d’application. Il apparaît que les experts outrepassent leurs missions en refusant de signer le rapport de conformité du véhicule, sous prétexte que d’autres éléments, pour lesquels ils ne sont pas missionnés, seraient défectueux comme les pneumatiques par exemple. C’est le contrôle technique réinventé mais en plus dur explique en substance l’association. « Ces réparations annexes sont directement payées par l’automobiliste, qui n’a alors pas d’autre choix que celui de procéder aux réparations chez le garagiste où son véhicule est immobilisé, privé du droit de pouvoir faire jouer la concurrence, ce qui est inacceptable » s’insurge Laurent Hecquet, directeur général de l’organisation.
La mise en lumière des “abus” a conduit le 8 juillet Michel Vilbois, sous-directeur à l’action interministérielle au sein de la direction de la sécurité et de la circulation routière et en charge du dossier, à débattre de la question avec l’association porte-parole des automobilistes, l’Alliance nationale des experts en automobile et le BCA. Depuis les dénonciations les langues se sont déliées. Ainsi, la Fédération des sociétés d’assurance, la Matmut et même un grand nombre d’experts se rangent aujourd’hui aux côtés de l’association pour demander une révision des textes de procédure, dont l’interprétation engendre des coûts et des contraintes supplémentaires non justifiés pour l’automobiliste, et alourdit de façon considérable la chaîne de la réparation.
« Les fédérations d’experts ont reconnu qu’ils devaient mieux sensibiliser et former la profession à cette nouvelle procédure » affirme Laurent Hecquet, qui souhaite avancer la date du prochain comité de suivi de la procédure. Programmée initialement en novembre, celle-ci pourrait se tenir dès septembre afin que les intéressés puissent le plus rapidement possible simplifier le texte VE sans rogner sur la sécurité et sans donner l’impression d’une reculade.

Nous vous recommandons

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Carmeleon : la micro-carrosserie sur les routes

Le réseau est spécialisé dans la carrosserie expresse à domicile, sur le lieu de travail ou dans un centre Norauto partenaire. Carmeleon souhaite aujourd'hui étoffer son maillage et développer les synergies avec le groupe Mobivia.Le...

08/08/2022 |
Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Un relatif bon premier semestre à + 6,5 % pour les ateliers

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Réparation-collision : la digitalisation et l’intelligence artificielle gagnent du terrain

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Lechler mise sur la productivité et l’environnement

Plus d'articles