Vidéo

(Vidéo) AD Poids Lourds poursuit son offensive

Fabio CROCCO
(Vidéo) AD Poids Lourds poursuit son offensive

AD Poids Lourds a réalisé une performance quasi-identique à celle de 2019 avec une légère hausse de ses ventes mais des prestations en retrait.

Sur un marché de la maintenance des véhicules industriels qui ne retrouve pas son niveau d’avant-crise, le réseau AD Poids Lourds maintient ses positions et poursuit le développement de son organisation.

Le marché de la maintenance des véhicules industriels peine à retrouver son niveau d’avant-crise. Selon les chiffres de la Feda, il serait en retrait de plus de - 9 % en 2021 par rapport à 2019 (sur le périmètre des opérateurs multimarque). La vente de pièces a chuté de - 5,5 % et les prestations de - 9,4 %.

Le recul est moins marqué pour l’enseigne AD Poids Lourds qui affiche, en 2021, une performance quasi-identique à celle de 2019 avec une légère hausse de ses ventes mais des prestations en retrait. « Il reste difficile de se projeter sur 2022 compte tenu du contexte et l’inflation du prix du gasoil », réagit Guillaume Faurès, directeur général des activités PL chez Autodistribution.

Malgré tout, pour tenir ses engagements d’apporter la bonne pièce, au meilleur prix et au bon moment, sur un marché de la pièce très bataillé et mis sous pression par les clients transporteurs, le groupement envisage de moderniser sa plateforme nationale dédiée aux pièces pour poids lourds (Bremstar), basée en région parisienne. Cette dernière sera bientôt mécanisée et le nombre de références stockées passera à 30 000 contre 22 000 actuellement. Bremstar est appuyée par 14 plateformes régionales pour des livraisons en H+4 pour 10 000 références et en J+1 pour le reste. Un centre d’appels conseille les ateliers dans l’indentification des pièces et renseigne sur le suivi des commandes. Autodistribution envisage aussi de mettre en ligne une nouvelle version de son catalogue Truckissimo pour le rendre plus ergonomique au niveau de l’identification du camion, de la recherche de pièces et de l’accès aux informations techniques.

Premier réseau multimarque

Au-delà de la vente de pièces, AD Poids Lourds souhaite mettre en place un maillage d’ateliers pour être présent à moins de 30 minutes des flottes. L’enseigne dispose de 220 ateliers dont 113 garages indépendants. Un chiffre qui sera porté à 120 en 2023. « Nous sommes le second réseau après celui de Renault Truck », fait remarquer le directeur. Former le réseau est aussi au programme du groupement qui a mis en place une évaluation de ses techniciens avec un plan de formation sur 3 ans. « Nous avons un réseau homogène avec une identification claire », souligne Guillaume Faurès.

AD Poids Lourds, qui réalise 20 % de son chiffre d’affaires avec les grands comptes (60 millions d’euros en 2021 contre 20 millions en 2016), envisage une plus forte forfaitisation de ses opérations. Le groupement estime que les contrats d’entretien mis en place par les constructeurs ne sont pas aujourd’hui un obstacle.

Nous vous recommandons

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks introduit de l'acier sans énergie fossile dans ses camions électriques

Volvo Trucks devient le premier constructeur à utiliser de l'acier sans énergie fossile dans ses poids lourds.Les poids lourds électriques de la marque Volvo Trucks seront les premiers à utiliser de l'acier sans énergie fossile, produit...

25/05/2022 | Environnement
Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Kuehne+Nagel noue un partenariat avec Adidas

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Daimler Truck AG devient partenaire de Manz pour la production et l'assemblage de batteries lithium-ion

Plus d'articles