Entretien

[Vidéo] Catherine Duyck (Five Star) : « Avec l'incitation à l'achat de véhicules neufs, notre activité de maintenance sera plus sollicitée »

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Catherine Duyck (Five Star) : « Avec l'incitation à l'achat de véhicules neufs, notre activité de maintenance sera plus sollicitée »

[Vidéo] Catherine Duyck (Five Star) : « Avec l'incitation à l'achat de véhicules neufs, notre activité de maintenance sera plus sollicitée »

L’Automobile & L’Entreprise s’est invité chez Catherine Duyck, responsable marketing et services de Five Star, pour une « conversation de (dé)confinées ». Un entretien vidéo à découvrir en replay.

Avec un réseau totalisant plus de 500 carrossiers sur tout le territoire français en comptant la Corse et la Réunion, Five Star pèse dans le secteur de la maintenance. Malgré sa notoriété, l’entreprise a dû fermer près de 85 % de ses centres à cause de la crise sanitaire. « Il y avait le problème du réapprovisionnement des pièces et de la sécurité des équipes » explique Catherine Duyck, responsable marketing et services du groupe. Depuis le 11 mai, l’ensemble du réseau a toutefois rouvert avec une affluence contenue. Notamment grâce à la remise en avant d’une application d’expertise à distance visant à simplifier le parcours client, Zoom&Go. « Celle-ci permet au conducteur de prendre en photo ses petits chocs et de les envoyer au carrossier choisi. Le devis est ensuite établi, et tout est programmé, de l’heure du rendez-vous au véhicule de courtoisie, prêt et désinfecté. L’objectif : éviter un flux de clients arrivant en même temps à la carrosserie », détaille la responsable marketing et services de Five Star.

Certes, la période d’avril-mai n’a pas été propice à la tôle froissée puisque peu de gens roulaient. D’ailleurs, « il y a eu 80 % en moins de déclarations de sinistre », précise Catherine Duyck. De même, avec une généralisation du télétravail, il risque d’y avoir moins de véhicules de flotte sur la route. Or, qui dit moins de véhicules roulant dit moins de dossiers de sinistre. Mais Catherine Duyck sait qu’avec les beaux jours et les vacances il y aura du travail dans les entreprises Five Star. D’autant plus que le plan de relance du Gouvernement, bien que concernant plus la vente que l’après-vente automobile, favorisera l’achat de véhicules neufs. Des autos auxquelles les conducteurs feront plus attention et qu’ils seront plus enclins à faire réparer qu’un véhicule daté présentant déjà de petites bosses.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Aniel Marketplace devient partenaire d'Assercar

Aniel Marketplace devient partenaire d'Assercar

Le Groupe Gueudet mise sur la cession de créance avec la FFC

Le Groupe Gueudet mise sur la cession de créance avec la FFC

En 2021 les coûts de réparation en carrosserie ont crû de 4,2 %

En 2021 les coûts de réparation en carrosserie ont crû de 4,2 %

Plus d'articles