Vidéo

[Vidéo] Christophe Ramond et Jocelyn Loumeto (Mobiprox) : « On peut craindre que cet été soit celui de tous les dangers »

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Christophe Ramond et Jocelyn Loumeto (Mobiprox) : « On peut craindre que cet été soit celui de tous les dangers »

[Vidéo] Christophe Ramond et Jocelyn Loumeto (Mobiprox) : « On peut craindre que cet été soit celui de tous les dangers »

L’Automobile & L’Entreprise a engagé une « conversation de (dé)confinés » avec Jocelyn Loumeto et Christophe Ramond, coresponsables du programme Mobiprox. Un entretien vidéo croisé à découvrir en replay.

Estampillé « certificat d’économies d’énergie », Mobiprox est un programme dédié à la promotion de la micro-mobilité. Porté par la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FPMM) et l’association Prévention routière, mais aussi financièrement soutenu par Total, il a pour objectif d’accompagner les entreprises et les collectivités qui souhaitent intégrer trottinettes électriques et monoroues dans leur stratégie de transport. Mobiprox envisage également de suivre et d’analyser au quotidien les déplacements d’utilisateurs d’EDPM (engins de déplacement personnel motorisé) afin de mieux cerner leur influence sur la réduction des émissions de CO2.

Embarqués dans ce projet éminemment nécessaire et actuel, Jocelyn Loumeto (délégué général de la FPMM) et Christophe Ramond (directeur des études de l’association Prévention routière) nous ont conjointement exposé l’enjeu de Mobiprox en matière d’environnement et de sécurité routière. À la veille du premier week-end de départs en vacances et alors que la voiture fait son grand retour post-Covid sur les axes français, Christophe Ramond craint un relâchement au volant et « une persistance des comportements à risque malgré la reprise du trafic ». Jocelyn Loumeto, lui, salue les nouvelles mesures d’encadrement de la trottinette électrique, parues le 1er juillet dernier. Convaincu que « 2020 promet de faire perdurer la tendance de l’attrait pour les mobilités individuelles », EDPM et vélo compris, le délégué général de la FPMM sait bien que « la voiture doit céder un peu de sa place, même si le débat s’avère délicat ». Autant que le partage de l’espace public repensé, en centres urbains comme au cœur des ruralités.

Nous vous recommandons

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Pour la première fois, une borne à très haute puissance vient d'être mise en service au sein d'une station de recharge pilote. Ce matériel, fourni par ABB eMobility, peut accueillir quatre véhicules simultanément en répartissant la...

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Vidéo

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Entretien

ZFE : « Il sera très compliqué de passer de la virtualité à la réalité »

Plus d'articles