[Vidéo] Essai - BMW X7 : ode à la route

Julien Marcos

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Essai - BMW X7 : ode à la route

[Vidéo] Essai - BMW X7 : ode à la route

Si vous ne trouviez pas le BMW X5 suffisamment monumental, rassurez-vous, voici le nouveau X7. À contre-courant du marché, ce SUV est celui des superlatifs, à commencer par son confort et ses équipements : dignes des meilleures limousines.

Alors que la chasse au CO2 bat son plein, le marché des SUV ne luxe ne s’est jamais si bien porté. Si les Mercedes-Benz GLS ou Range Rover font figure de valeurs sûres, d’autres concurrents comme les Bentley Bentayga et Rolls-Royce Cullinan ont décidé de venir jouer les trouble-fête. BMW ne pouvait donc pas rester les bras croisés.

Si le BMW X7 s’adresse avant tout à de riches clients moyen-orientaux ou asiatiques, il devrait aussi séduire des chefs d’entreprise pères de famille. Derrière ses lignes massives mais statutaires, le X7 est un SUV qui sait recevoir. Pénétrer à son bord est une vraie expérience tant l’espace y est gigantesque et le confort, digne de celui d’une limousine. Mention spéciale pour la configuration six places, qui invite davantage au voyage. Les assises individuelles sont très confortables, et les commandes électriques permettent à chacun de trouver le réglage idoine.

>> À lire aussi : BMW X7 : la version de série dévoilée

L’avantage d’un gabarit XXL, c’est aussi de pouvoir proposer un coffre à la hauteur. Si le seuil élevé de chargement pose problème, le volume est excellent. Avec un correct 362 litres en configuration sept places et jusqu’à 2 120 litres en rabattant les sièges, le BMW X7 séduira aussi les gentlemen déménageurs. À noter que tous les sièges ont une commande électrique, mais leur manipulation peut s’avérer fastidieuse.

Confort de limousine

Immense, le BMW X7 est aussi très lourd (environ 2,4 t). Et cela se ressent à la conduite, où l’impressionnant SUV allemand s’avère moins dynamique qu’un X5. On lui préférera une conduite coulée, d’autant que sa suspension pneumatique fait merveille.

En attendant une hypothétique motorisation hybride rechargeable, nous avons jeté notre dévolu sur le 6 cylindres 3.0 l diesel de 265 chevaux. C’est la version qui rejette le moins de CO2, tout en offrant un bon agrément grâce à son couple généreux. Mais n’espérez pas consommer moins de 8 litres aux 100 kilomètres en charge. Si votre budget vous le permet, la version M50d de 400 chevaux est un vrai must.

>> À lire aussi : [Vidéo] Essai - BMW Série 8 Coupé : grand huit feutré

En matière de finition et d’équipements, le BMW X7 n’a rien à envier à la limousine Série 7. Tous les raffinements du catalogue sont disponibles, à commencer par le levier de vitesse en cristal Swarovski qui vaut le détour. La lecture des tarifs met en avant le net surcoût séparant le BMW X7 du X5 : environ 20 000 euros.

Nous vous recommandons

Une concurrente catalane pour la Citroën Ami

Une concurrente catalane pour la Citroën Ami

Réputé pour ses scooters électriques, le constructeur espagnol Silence envisage une percée sur le marché des petites citadines biplace et branchées avec son modèle S04 démarrant à 7 500 euros.Le célèbre quadicycle de la marque aux...

26/10/2021 | SeatCitroen
Essai - Mercedes-Benz Citan : une défense sans concession de l’Étoile

Vidéo

Essai - Mercedes-Benz Citan : une défense sans concession de l’Étoile

BMW Motorrad présente la déclinaison "police" de ses CE 04 et F 900 XR

BMW Motorrad présente la déclinaison "police" de ses CE 04 et F 900 XR

Le carrossier Kollé transforme le Renault Express Van en pick-up

Le carrossier Kollé transforme le Renault Express Van en pick-up

Plus d'articles