Vidéo

Essai - Peugeot 5008 : toutes griffes dehors !

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Essai - Peugeot 5008 : toutes griffes dehors !

[Vidéo] Essai - Peugeot 5008 : toutes griffes dehors !

Peugeot modernise ses SUV. Comme le 3008, le grand 5008 reçoit une nouvelle face avant et des feux arrière revus, mais il conserve sa palette de motorisations, ses sept places et sa modularité.

Monospace ou SUV ? La question peut se poser en s’intéressant de près au Peugeot 5008. Avec sept places livrées de série, dont cinq sièges escamotables dans le plancher, et un volume de chargement de 702 litres (en cinq places), le 5008 répond parfaitement au cahier des charges de la première catégorie. Son design très travaillé (passages de roue marqués, sabots de protection, boucliers proéminents) et sa garde au sol le font entrer dans la seconde. Un savant mélange des genres qui semble plaire. En particulier à ceux qui peinent à faire entrer famille et bagages dans le petit frère 3008.

Comme ce dernier, le 5008 reçoit un profond restylage de mi-carrière qui intègre les derniers codes stylistiques maison. La face avant a été totalement revue avec l’intégration des feux diurnes à Led en dents de sabre et une calandre retravaillée dans l’esprit de celle de la 208. L’arrière se dote de feux fumés à effet 3D. En option, les chromes peuvent être remplacés par un « black pack » conférant au véhicule un petit côté ténébreux. L’intérieur – très bien construit et valorisant – ne change guère. Seule la taille de la dalle multimédia évolue. Avec l’i-Cockpit, il est facile de trouver la bonne position de conduite et d’oublier le gabarit de l’auto.

Agrément ou frugalité ?

Sous le capot, Peugeot reconduit les mécaniques déjà présentes. Clairement indiqué pour les très gros rouleurs, le 2.0 l BlueHDi de 180 chevaux, couplé à la réactive boîte auto EAT 8, sied parfaitement au véhicule. Avec son couple élevé, ce bloc permet de rouler chargé sans encombre. Bémol toutefois, le mode « Sport » n’apporte pas grand-chose : une direction durcie et une sonorité rauque déplaisante. Les amateurs de sans-plomb peuvent se tourner vers le 1.6 l PureTech de 180 chevaux offrant un agrément supérieur. Les conducteurs au budget serré opteront pour les versions 130 chevaux, un tantinet moins agréables au quotidien.

Nous vous recommandons

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Vidéo

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Le constructeur coréen vient de dévoiler son tout premier modèle 100 % électrique conçu sur sa nouvelle plateforme E-GMP dédiée aux VE : le EV6. Deux lettres, un chiffre qui préfigure l’entrée de la marque dans une nouvelle ère,...

02/12/2021 | KiaSUV
Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Plus d'articles