[Vidéo] FMMC : Les gestionnaires impactés par les « nouvelles mobilités ».

Sujets relatifs :

[Vidéo] FMMC : Les gestionnaires impactés par les « nouvelles mobilités ».

[Vidéo] FMMC : Les gestionnaires impactés par les « nouvelles mobilités ».

Le Fleet and Mobility Managers Club (FMMC) recevait lundi 22 octobre Jean-Claude Girot, Commissaire général du Mondial de l’auto, et Nicolas Meilhan, consultant indépendant, spécialiste « Energies et transports », membre des Econoclastes. La soixantaine de gestionnaires présents dans la salle ont pu assister à un (très intéressant) duel à fleurets mouchetés. En effet, quand ils s’interrogent sur le thème de la soirée « Quelle(s) place(s) pour l’automobile dans les « nouvelles mobilités »… et dans les flottes ? », ils ont… (presque) les mêmes réponses.

Cette video n'est plus disponible

Jean-Claude Girot a, en introduction, fait le bilan du Mondial. Il est très positif puisqu’il a reçu plus d’un million de visiteurs et permis à tous les constructeurs présents de remplir leurs carnets de commandes. Il a ensuite insisté sur les nouveautés du Mondial 2018, Mondial.Tech et le Mondial de la mobilité, des moments forts permettant aux professionnels de se rencontrer et de dialoguer, à des start-up d’avoir une véritable visibilité. Une évolution sensible du « salon » traditionnel et qui aura des suites : le prochain Mondial.Tech aura lieu en octobre 2019 à l’occasion d’Equip Auto.

Quelle place pour l’automobile demain ?

Pour ce qui est de l’automobile, Jean-Claude Girot et Nicolas Meilhan estiment qu’elle garde à toute sa place dans les « nouvelles mobilités » à condition que l’on privilégie désormais l’usage. Autrement dit, désormais elle se partage et il est temps de développer, par exemple, le covoiturage notamment pour les trajets domicile-travail quotidiens.

Pour nos deux intervenants, l’électrique est une bonne solution à condition que les véhicules perdent du poids : il n’est plus acceptable, expliquent-ils, que l’on est des « tanks » de plus de 2 tonnes pour circuler en ville. Il reste cependant un grand point d’interrogation pour le développement des VE : les constructeurs européens doivent se regrouper et mettre en œuvre une filière européenne, car les Chinois ont le quasi-monopole de la production des batteries. Il y a urgence !

Evolution du métier de gestionnaire

En attendant, les évolutions en cours ou celles qui arrivent à court terme, ne sont pas sans conséquence sur le métier de « gestionnaire de flotte ». Ils doivent élargir leurs domaines de compétences et prendre en compte les « nouvelles mobilités » : vélos et trottinettes électriques ont-ils leur place aux côtés de l’automobile dans leur parc ? Certains répondent déjà « oui », tous s’accordent pour dire qu’il faut déployer des systèmes d’auto-partage.

C’est justement le thème de la prochaine soirée du FMMC, le 12 décembre 2018. Une date à noter dès maintenant dans vos agendas !

Nous vous recommandons

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Événement

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Poursuivant la saison 2021-2022 du Fleet & Mobility Managers Club, L'Automobile & L'Entreprise s'est attardé sur le dossier sensible de la recharge en s'interrogeant notamment sur l'opportunité d'implanter des bornes aux domiciles des...

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Nomination

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Plus d'articles