Vidéo

[Vidéo] « La micro-mobilité permet de redécouvrir la ville avec des engins plaisants et ludiques »

Clotilde Gaillard
[Vidéo] « La micro-mobilité permet de redécouvrir la ville avec des engins plaisants et ludiques »

[Vidéo] « La micro-mobilité permet de redécouvrir la ville avec des engins plaisants et ludiques »

L’Automobile & L’Entreprise poursuit son format d’interviews vidéos avec Arnaud Porée, président fondateur de la start-up Airlab Industrie. Un entretien à découvrir en replay.

Débarquée en 2015 dans l’écosystème des mobilités douces, la société Airlab Industrie introduit la trottinette électrique au sein des entreprises avec une ambition stratégique claire : « ne pas faire concurrence aux gros acteurs déjà implantés dans les centres-villes mais plutôt d’aller sur des secteurs de niche professionnels » souligne son président fondateur, Arnaud Porée. Il faut dire que les engins, développés selon une innovation « Made in France », s’inscrivent en complément des transports en commun par leur dimension pliable et légère.

Désireuse d’apporter du plaisir dans le déplacement de ses clients et de permettre aux salariés de ne plus « subir son déplacement comme en voiture quand on tombe dans les bouchons », la jeune pousse propose une gamme de trois trottinettes répondant chacune à un besoin d’usage précis :

  • Lab’Elle Stable qui, avec ses deux roues arrières pivotantes lui permettant de tenir toute seule à l’arrêt peut ainsi convenir à des personnes travaillant en entrepôt.
  • Lab’Elle Véloce, luxueuse et dotée de 30 % de puissance supplémentaire.
  • Lab’Elle Brute, bénéficiant d’un plancher en composite lui offrant une plus grande résistance aux chocs.

Rechargeables sur des bornes dévérouillables par un système de clavier digicode, ces trottinettes électriques sont livrées avec un service clé en main puisque Airlab Industrie « vend la station et organise la maintenance ». La start-up nîmoise avance même une solution encore plus complète grâce à un partenariat avec Trivia. En plus de garantir la mise en location du matériel, l’assurance des engins et l’abonnement autour de 150 euros mensuel (pouvant faire l’objet de subvention), une application smartphone informe sur l’état de charge des trottinettes tout en chaperonnant l’ouverture automatique des casiers connectés. S’y trouve d’ailleurs un emplacement pour le casque avec désinfection UV, fondamental en période de pandémie.

Faisant évoluer ses prestations au grès du contexte, Airlab Industrie envisage aussi d’élargir son offre à des entreprises de tourisme grâce à un module CB avec prise d’empreinte, nous confie Arnaud Porée. Glissant également qu’une levée de fonds devrait bientôt intervenir pour accompagner ces projets de déploiement.

Nous vous recommandons

Autogriff ouvre son capital à UI Investissement

Autogriff ouvre son capital à UI Investissement

Afin d'accélérer et de sécuriser son développement, le e-carrossier Autogriff annonce l’ouverture de son capital à UI Investissement, avec le soutien de Bpifrance et de quelques partenaires privés. Du même coup, il nourrit de...

Pascal Audebert va quitter Profil Plus

Pascal Audebert va quitter Profil Plus

Caocao Mobility intègre le Village Mobilité

Caocao Mobility intègre le Village Mobilité

Afflelou et Avineon retiennent Azfalte pour leur flotte de vélos de fonction

Afflelou et Avineon retiennent Azfalte pour leur flotte de vélos de fonction

Plus d'articles