[Vidéo] Le Sénat rejette le malus automobile au poids

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

[Vidéo] Le Sénat rejette le malus automobile au poids

[Vidéo] Le Sénat rejette le malus automobile au poids

Le Sénat a supprimé hier soir le malus auto fixé à 1,8 tonne, mesure qui avait été votée à l’Assemblée à l’initiative du gouvernement et qui devait entrer en vigueur à compter du 1er janvier 2022.

Le Sénat, dominé par l’opposition de droite, a supprimé hier soir, en fin d’examen du budget 2021, le malus auto fixé à 1,8 tonne, mesure qui avait été votée à l’Assemblée à l’initiative du gouvernement et qui devait entrer en vigueur à compter du 1er janvier 2022.

Jean-François Husson, rapporteur LR du budget, a jugé cette taxe mal venue pour la filière automobile, confrontée à la baisse des ventes.

Son amendement de suppression ayant été adopté, les socialistes n’ont pas pu présenter leur amendement visant, au contraire, à baisser le seuil de la taxe à 1,3 tonne.

Le sénateur EELV Jacques Fernique a cependant pris la parole pour défendre l’idée de « muscler » une « taxe timide ». « Où est l’intérêt de notre industrie automobile ? Si les mots développement durable ont un sens, si c’est autre chose qu’une formule de communication, l’intérêt durable de nos constructeurs n’est pas de prolonger un peu plus cette dérive à courte vue qui vise à produire du SUV, et de réitérer cette frénésie de consommation de grosses voitures » a réagit le sénateur EELV du Bas-Rhin pour qui l’avenir de l’automobile passe par la construction de véhicules sobres et légers.

À moins que les députés ne tentent de réintroduire cette disposition, il en est donc finit pour cette nouvelle taxe.

Pour favoriser l’acquisition de véhicules propres, les sénateurs ont par ailleurs adopté un amendement de la sénatrice LR Christine Lavarde. Il complète les deux dispositifs existants, le bonus écologique et la prime à la conversion, par un prêt à taux zéro, pour faciliter l’achat par les plus modestes.

Nous vous recommandons

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

L’équipementier allemand intègre une nouvelle fonction SDA à son logiciel de diagnostic ESI[tronic] permettant aux ateliers avec une seule authentification d’accéder aux « Gateway » des constructeurs automobiles et donc aux...

75 bougies pour Schaeffler

75 bougies pour Schaeffler

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Opisto et GT Motive signent un partenariat afin de faciliter l'accès à la pièce de réemploi

Plus d'articles